Comme tout concours (quoi qu'on parlerait plutôt ici d'une compétition, pour les catégories les plus élevées), il y a un règlement. Celui-ci a été édicté par la FFR (Fédération Française de Râteaux), et repris pas la FIRA (Fédération internationale des râteaux associations). En voici les principaux aspects :

LOI 1 : BUT DU JEU
Le concours de râteau consiste à amasser le plus de points possible sur une période donnée par l'obtention de râteaux. Les points obtenus sont plus ou moins importants selon la difficulté technique et l'aspect esthétique du râteau (voir barème). Le concours de râteau peut être pratiqué individuellement ou par équipe. Dans ce cas, on cumule les points des différents membres de l'équipe sur la période déterminée.

LOI 2 : CATEGORIES
Pour les râteaux, nous considérerons plusieurs catégories :

10-12 ans Débutants Débutants
12-15 ans Cadets Cadettes
15-18 ans Juniors Espoirs F
18-26 ans Seniors Adultes
26 ans et + Vieux garçons Vieilles filles

Les équipes sont formées au sein d'une même catégorie.

LOI 3 : TERRAIN DE JEU
Le lieu du râteau est à l'appréciation du concurrent, il existe de nombreux lieux, variés et divers, où ils peuvent être réalisés : boîtes de nuit, bals populaires, bars, rue, métro, bus, plage...

LOI 4 : NOTATION DU RATEAU
Pour être considéré comme valable, chaque râteau doit être reporté précisément sur la feuille de score officielle de la FFR, et doit être réalisé en présence d'au moins un témoin officiel de la FFR, qui paraphera la feuille de score dans la case juge officiel. En l'absence de témoignage officiel, la preuve du râteau et de sa qualité devra être apportée par toutes les preuves matérielles possible : vidéo, enregistrement, moulages, photographies, certificat médical ...

LOI 5 : VALIDITE DU RATEAU
Pour être valable, un râteau doit :

  • Etre signalé 1 mois maximum après sa réalisation à l'instance officielle de la FFR concernée.
  • Avoir été suffisamment renseigné dans la feuille de score.
  • Avoir été réalisé dans des conditions légales : un râteau sous la menace sera non seulement refusé, mais en plus sévèrement sanctionné par la fédération.
  • Avoir été acquis sainement. Des contrôles antidopage peuvent être réalisés. On entend par dopage prise de corticoïdes, hormones de croissance, toxiques divers, alcool. (entre 0.5g et 1.5g : -on retirera 2 points par tranche de 0.1g, au dessus de 1,5g : élimination immédiate)

LOI 6 : DEROULEMENT DES CHAMPIONNATS
Pour être valable, un râteau doit :

Championnat Régulier : Le championnat Régulier est une épreuve individuelle, et qui confronte les différents râteaux de l'année (du 1er septembre au 31 août suivant) au sein d'un même catégorie. Tout râteau suffisamment documenté et pour lequel une feuille de score aura été correctement remplie est accepté, et se place dans le classement en fonction de sa valeur (calcul standard). Le vainqueur est celui ou celle qui aura obtenu le meilleur score de sa catégorie au terme de la saison.

Championnat Open : Le championnat Open est une épreuve individuelle toutes catégories qui regroupe tous les râteaux qui parviennent dans une année à la FFR, même ceux normalement éliminés pour arrivée "hors-delai" (1 mois après sa réalisation). Tout râteau suffisamment documenté et pour lequel une feuille de score aura été correctement remplie est accepté, et se place dans le classement en fonction de sa valeur (calcul standard).

Catégorie universitaire : Le championnat se déroule se déroulent par équipe mixte composée de deux garçons et d'une fille. L'équipe vainqueur du championnat est celle qui aura totalisé le plus de point à l'issue de l'année universitaire, sachant que le calcul des points s'effectue ainsi :
TOTAL = ((PT GARCON1 + PT GARCON2) + 2x(PT FILLE))/4.

Champion/Championne : Un champion (une championne) est désigné à chaque fin d'année, il peut ainsi accéder à la division supérieur (Championnat de France Elite du Râteau).

CONCLUSION
Un râteau se construit par l'application finie de l'ensemble des règles précédentes.