Tous les râteaux

Voici les râteaux affichés par 10 et classés par ordre de score décroissant.

Pilou Pilou Open
2005-2006
2003-09-17 Basic Râteau,Crashing Râteau,Rude Râteau,Take That Râteau 41
bon bon bon....un rateau qui s'est déroulé sur 1ans...enfin le temps de une année scolaire...

tout à commencer lors de mon année de première...il y avait ce garçon de terminal, si beaux....si inaccessible...mais bon...les jours passes et je bave de plus en plus....

En fin d'année de première, par le plus grand des hasard je tombe sur son adresse msn (enfin j'ai juste remué ciel et terre pour l'avoir)...
Jours arprès jours on discute...on se découvre plein de points communs...on se taquine sur certain sujet très personnels et tout tout...enfin tout s'annonçait bien...
Le soir on s'envoit des dizaines de textos (20 euros de texto en une semaine de moyenne)...

Un jour peu avant la reprise, je me lève le matin en disant...ce jour là c'est le bon...je l'invite à prendre un verre...
Ni une , ni deux il me dis oui...toute heureuse...je me fais super mimi...pour le rendez vous...j'essaye d'ĂŞtre decontracte, gentille, drĂ´le....
Tout se passe bien(a part le verre que j'ai cassé au resto....) et il me it qu'il a passé une super bonne journée...

Les sorties s'enchainent...et vient finalement l'épreuve du ciné...le film est initéressant au possible...on commence à s'écrire des mots sur nos portable et à se les faire passer...un moment je marque: "puis je t'embrasser"...il ne fait semblant de pas compremdre...(premier rateau).
La fin de la journée se passe sans encombres.

Le soir, même prenant mon courage à de main...je lui écrit un mail...Lui relatant toute l'histoire...mon amour muet, le ciné, le faite de sentir son odeur...je lui envois....
pas de réponse

alors je lui envois un autre...on ne sait jamais....mais cette fois, il me repond..."je n'aime pas ta tête, tu me rapelle tros mon exe...je pourrai jamais sortir avec toi....ça me dégout..."
En larme, je l'appelle en lui demandant pourquoi, il avait été si méchant...un non aurait suffit...au téléphone il m'achève en m'insultant de pauvre fille...

voila après 1 ans et 3 mois....magnifiques rateaux
en l'espace de deux semaine....
Antoine Tapin Universitaire
1998-1999
1999-07-01 Basic Râteau,Double Râteau,Baby Râteau,Friendly Râteau 40
Camille (17 ans) : Suite à une histoire un peu compliquée avec Betty, la fille avec qui je sortais à l'époque, je demande à Camille si elle setait intéréssée... Non, voyons, nous sommes de trop bons amis (GRR). J'ai du insisté encore dans la journée, mais NON, pas moyen.
Jeremy TESSIER RĂ©gulier Junior
2000-2001
2001-03-16 Basic Râteau,Crashing Râteau,Princess Râteau,Maked Râteau 40
Vendredi 16 mars 2001, Lycée Victor Louis, Talence (33)
Elodie, 16 1/2 ans : Après 4 mois de tchatche : "Je veux qu’on reste amis et en plus Mercredi JP est venu dormir à la maison et nous avons fait l'amour".

Elisa Cadette
2000-2001
2001-03-00 Basic Râteau,Laughing Râteau,Friendly Râteau,Take That Râteau 40
Mars 2001, Au collège
Je suis tombée amoureuse d'un mec et pendant 2 mois je n'osais rien lui dire. Puis une copine me dit de lui dire mes sentiments. Donc je réfléchissais aux différentes manières de l'abordez. Le jour J, j'arrive et je lui demande de sortir avec moi ( je m'en souviens comme si c'étais hier). Déjà, il se met à rire et me dit que je suis très drôle, mais voyant que je ne plaisantais pas me dit: J'aimerais bien sortir avec toi, mais il y a un pote à moi qui aimerais sortir avec toi. (et puis comme si je n'étais pas assez accablée) il rajoute: Et puis t'es pas mon genre. Non, t'es mignonne mais t'es trop maigre et t'a pas assez de poitrine. Tu es une bonne copine à moi, je préfère qu'on reste amis. Ok.

Anonyme Open
2001-2002
2001-06-00 Basic Râteau,Crashing Râteau,Maked Râteau,Friendly Râteau 40
Toute cette histoire (passablement compliquée) commence dans une belle ville du nord-est de la France. Dans ma nouvelle classe, je me fais sympathise rapidement avec deux personnes, une fille (J.) et un mec (B.) Le B. en question me semble pas mal désespéré, il parait au bord du suicide, écoute que du Métal etc etc (vous voyez le genre ?) On discute pas mal ensemble, d'abord en cours, puis par mail. L'histoire s'avance petit à petit, je commence à arriver vraiment à le comprendre, il m'avoue qu'il est tellement désespéré qu'il sauterait dans les bras
de la première inconnue qui passe. Détestant les râteaux, je note ça dans un coin de ma tête, je commençais à être
sérieusement intéressée. Dans un même temps, je parle de plus en plus avec J., que je trouve absolument sublime (oui je suis bi) et très à mon goût, à un tel point que je commence à tenter quelques allusions et avances, que
j'arrête précipitamment le jour ou elle me dit ne pas pouvoir supporter les homos, qu'ils la dégoûtent etc etc
(je pense pas qu'elle avait pigé pour moi) Bref, tout en continuant à la mater, je devient la confidente de B. qui
commence à me raconter les détails les plus sordides de sa vie (oué bon j'ai des goûts bizarres je sais) Des mois et
des mois se passent dans cette drôle de situation, on arrive début juin, moi toujours à fond sur J. et B. (deux à
la fois ? pourquoi pas) Me disant que J. est un amour impossible (cf sa confession sur les homos) je prends mon
courage à deux mains et déclare ma flamme à B. Lui tout troublé ("c'est bien la première fois qu'on me demande ça") me dit "vouloir réfléchir. Ok pas de problème. C'était un mercredi. Le samedi suivant, il m'invite à aller se
balader, je me dis chouette c'est du tout cuit ! entre son "je sors avec la première qui me demande" et l'invitation, enfin bref, on se promène dans la ville, shopping and co, je lui tire les tarots (Mme Irma prédit votre avenir !) dans lesquels je lui prédit une situation compliquée à cause d'un mensonge et un double jeu. Je ne croyais pas si bien dire.
Le lundi, il vient me voir. Il me dit :" je pense m'être décidé" Moi ravie, l'idée qu'il refuse ne m'ayant pas effleuré l'esprit "ah oui ?" Lui : "Ben en fait je voudrais qu'on reste amis"
Complètement foudroyée j'arrive pas à réagir
Lui : "Pour être franc, je me suis rapproché de toi uniquement parce que je bade J., et que je sais que tu es sa meilleure amie"
Là je commence à mourir, mais il m'achève
"En fait, je la bade depuis le début de l'année, et je voulais que tu m'arranges le coup avec elle"... (il sait pas que je suis bi au fait)
"Mais surtout je veux qu'on reste bons amis"
Je pense que mĂŞme en faisant un gros effort il aurait pas pu faire pire.
PS : même si j'ai eu des envies de meurtre pendant quelques semaines, j'ai fini par mettre mes sentiments de côté. J'ai joué mon rôle, ils sont sortis ensemble pour casser environ
un mois après. Voila c'est p’tet une histoire un peu embrouillée ... mais qui a le mérite d'être originale :)

Ikolp RĂ©gulier SĂ©nior
2001-2002
2001-10-00 Basic Râteau,Eternity Râteau,Friendly Râteau,Bidon Râteau 40
Rapide présentation, garçon bien sur pas mal de rapport, commercial (mais un gentil), 26 ans et habitant la région parisienne. Ma petite histoire est à la fois simple et complexe car cela s'est passé en plusieurs temps.
Faisant du bénévolat dans une association, je rencontre un jour une charmante demoiselle. Très intelligente 29 ans, ça a été le flash (et en plus elle était mignonne). Ca dépassai tout ce que j'avais ressenti auparavant.

Elle se montra assez farouche au début. Je m'arrangeai pour la voir de temps en temps (toujours dans le cadre de l'association) et apprenant qu'elle faisait de la course à pied, j'ai sauté sur l'occasion pour lui demander si on pouvait, un soir faire quelques foulées ensemble. Tout se passe bien, on sympathise rapidement et on commence à partager énormément de choses, on compare nos attentes, nos envies. Exactement sur la même longueur d'onde, une grande complicité était né entre nous et nous avons passé des après-midi entière et des heures au téléphone à discuter tout les deux. Bref, j'étais amoureux comme jamais je ne l'avais été. Courte durée. Je n'ai pourtant pas été pressant ni lourd, laissant au contraire les choses venir d'elle même.
Se rendant compte de mes sentiments et de mon intérêt pour elle (fallait être aveugle sinon), elle m'a, du jour au lendemain, tenu un discours sur le faite qu'elle ne pourrait pas sortir avec quelqu’un lui rappelant son ex (elle est resté avec un type pendant 9 ans, une ordure qui continue de la harceler aujourd'hui), dans le détail :
1- pas de mec plus jeune qu'elle (oh, amusant)
2- Plus de commercial, ce sont des manipulateurs (super),
3- Pas de blond non plus (déprimant).
4- Je lui rappelai trop quelqu’un qui avait beaucoup compté pour elle et ça ne le faisais pas (de mieux en mieux)
5- J'étais trop gentil, trop attentionné. (no comment)
6- elle trouvait génial d'être célibataire (allô, les urgences)
7- elle avait trouvé en moi l'ami idéal (à part que je ne suis pas homo...véridique)
8- elle n'avait aucun sentiment pour moi (pan dans ma face) sinon de l'amitié (rude).
9- En clair, je pouvais toujours me la mettre derrière l'oreille et me la fumer plus tard.
Nous sommes donc, à mes grands regrets, resté « amis ». Période douloureuse, il est dur d'éprouver des sentiments pour quelqu’un qui ne ressent rien pour vous. J'ai assez mal vécu ces moments.
Le voilà le râteau, assez banal mais le reste est amusant, et c'est même la partie la plus drôle de mon histoire.
BONUS
J'avais un ami. On se connaissait depuis 10 ans, une amitié et une confiance mutuelle à toute épreuve, je le considérai même comme mon propre frère. C'est bien simple, on était toujours fourré ensemble, j'ai tout partagé avec lui. Lui faisant part de mon intérêt pour cette fille au moment où je l'ai rencontré, cherchant du réconfort pendant et après ma déconvenue, je lui fit part de mes déboires amoureux. Bien mal m'en pris, il s'est mis aussitôt à la draguer sous mes yeux, usant de tous ses talents pour la séduire. Devenant gênant, il n'hésita pas à utiliser les pires moyens pour atteindre ses objectifs.
N'hésitant pas à me convaincre que je me faisais des idées (au nom de notre amitié, jamais il ne ferai une chose pareil, j'étais tout pour lui), me faisant passer un gros parano doublé d'un dépressif auprès d'elle (j'avoue que je gérai très mal la situation et il ne faisait rien pour qu'il en soit autrement). Bref, il n'a pas hésité à se servir de moi et de notre amitié pour arrivé à ses fins. Ca a duré 2 mois le petit manège, je vous passerai tout les détails, la liste serai trop longue. Ils sortent ensemble depuis le 1er janvier. Je n'ai que très peu de nouvelle d'elle. De lui, n'en parlons pas, ça va faire 15 jours qu'il m'ignore.
Le plus drĂ´le, c'est qu'il a 23 ans, commercial, blond..etc
Morwathdin RĂ©gulier SĂ©nior
2001-2002
2002-02-08 Basic Râteau,Crashing Râteau,Maked Râteau,Friendly Râteau 40
Longue histoire que voila, il faudrait pour cela remonter a l'époque ou je vivais en espagne. J'avais la bas une ~petite amie~ comme on en a presque tous quand on est gamins... Vint le jour du déménagement... qqs larmes... on promet de garder contact...
Quelques lettre sont échangées... puis plus rien... plus de nouvelles, je lui en veut terriblement...
Puis pas loin de 10 ans après (oui, oui, dix ans! l'année dernière donc a peu près) voila-t-il pas que je reçois une lettre de la demoiselle qui avait beaucoup déménagé, etc.. etc... j'apprends qu'elle va être sur Paris bientôt... on se voit... on discute.... on se fait qqs cinés... qqs bouffes... elle a plus ou moins un copain... pas sur... l'idée de recommencer a sortir avec elle commence a me trotter dans la tête...
Cette année on se revoit au début du mois, fait qqs boutiques, encore qqs bouffes.... en discutant je constate qu'on a tjrs vraiment les mêmes goûts...
p'tit parallèle d'ailleurs qui ajoute au fait que je sois dégoûté que ça aie pas marché... Un jour ou je l'attends devant un cybercafé... une étrangère, allemande, super mignonne me demande si c'est ouvert (non) ou elle pourrait en trouver un autre (la, la, la telle station) je me dis merde... je l'accompagnerais bien pour lui montrer... mais je vais pas non plus planter l'autre la... la fille part.... revient plus tard avec son plan, je commence a lui montrer...arrive mon amie... je me dois de dire au revoir a l'autre fille.... qui lance un sacré regard noir a l'amie...oula... (elle de son coté elle a moyennement capté... bref...)
pis un jour je me lance... j'achète un pendentif qu'elle avait vu dans une boutique qui lui plaisait... (24Euros le truc)... je lui offre pendant le repas qu'on prend ensemble le midi... j'arrive a rien dire... on va boire un verre... on sort du bar et je me lance, comme quoi ça me taraudait depuis un moment, est-ce que ça serait faisable...
Elle est manifestement surprise, ne s'y attendant pas du tout... elle me dit que elle y avait un peu pensé aussi... je lui demande donc sa réponse, elle me dit qu'on n'a qu'a continuer a se voir un peu plus souvent, que je l'appelle et qu'on verrait.... merde c'était presque un Oui ca, z'etes pas d'accord??
Tout heureux je rentre chez moi.. j'envoie le soir mĂŞme un sms pour se voir dimanche (on Ă©tait vendredi)
Samedi, pas de nouvelles... début d'inquiétude....
Dimanche soir, résumé du sms reçu:
"J'avais oublié mon portable chez moi, je suis désolée, mais en fait j'ai pas voulu te le dire sur le moment, mais j'ai déjà un copain, je suis désolée pardonne moi, j'espère qu'on restera amis"
(ben voyons... a la limite je demande que ca... ayant une grande expérience dans les râteaux, je commence
a m'y habituer.. *soupir*)
Mais le pire dans l'histoire, c'est que toute tentative de contact via Sms a échoué, je n'ai plus de réponse... alors je me demande si ça vaut le coup que j'essaye d'appeler....

NDLR<:b> : Si t’as envie de te ramasser un « arrête de harceler ma copine» oui tu peux essayer… ;o) Désolé, je suis aigri, j’en ai pris un dans les dents la semaine dernière …
Bobby La Pointe RĂ©gulier SĂ©nior
2001-2002
2002-07-25 Basic Râteau,Eternity Râteau,Maked Râteau,Take That Râteau 40
Le début de cette magnifique idylle se situe il a environ 1 mois et demi avant la date de la destruction, je suis convié a un anniversaire ou l'on est sensé me présenté la femme de vie (lol) bon j'accepte connement, sois disant c'est du tout cuit. J'arrive sur les lieux la on me la présente de suite bon j'entame la discussion, tout se passe pour le mieux, je lui propose qu'on se revoie après, elle est d'accord, donc le lendemain on se retrouve et la petit restau, suivi de petite soirée romantique, mais je ne tente rien je préfère attendre encore un peu, les jours passe les soirées aussi, le portefeuille en prends un coup, puis finalement je me dis qu'il faudrait faire une première approche, ce qui a eu lieu il y a 15 jours, donc la première claque dans la figure avec la phrase que tout le monde aime, on se connais pas assez et je t'apprécie trop pour tout gâché mais je pense que dans quelques temps c'est envisageable alors je me dis cool tout n'est pas perdu, j'attends encore un peu et bien sûr toujours restaus, cinés, boires des coup et toujours portefeuille aïe aïe aïe, enfin arrive le 25/07/2002 ou je me décide a retenter et la elle m'a détruit sur place, tout d'abord elle me dis que je suis pas assez bien pour elle qu'elle n'as jamais envisagé la chose qu'elle m'as pris pour un con et que je lui avais servit de chauffeur et de banquier et que maintenant elle s'était trouvé un copain et qu'elle n'avait plus besoin de moi.
Voila c'est beau la vie non...
LĂ©onore de K. Open
2002-2003
2002-10-14 Basic Râteau,Crashing Râteau,Maked Râteau,Friendly Râteau 40
Assez simple, après tout, même si cela a duré (ou s'est préparé) pendant 3 ans, pendant lesquels on a été de très bons amis, très proches. En fait, même si rien n'était dit, on se comportait les deux comme si on s'aimait, de manière platonique, mais quand même, disons que notre façon d'être vis à vis de l'autre tenait plus d'une relation amoureuse que d'une simple amitié. Bon. J'ai donc fini, au bout de trois ans, par lui avouer mes sentiments. Résultat : il m'a dit qu'il avait une copine, et m'a sorti le grand classique 'restons amis'
un + : il avait l'air désemparé et sincèrement désolé.
un - : il m'a avoué m'avoir aimé il y a un an et n'avoir pas osé me le dire. A quand une catégorie 'arrivé(e) trop tard'?:)
Pir Open
2002-2003
2000-02-00 Basic Râteau,Crashing Râteau,Toucuit Râteau,Bidon Râteau 40
Tout a débuté en octobre 1999, j'avais a l'époque 16 ans, et avec l'école, on devait partir pour une 1 semaine en angleterre dans le cadre d'un échange linguistique.. C'est alors que je fit vraiment conaissance avec Cécile.. Cécile, c'est la fille qui est dans l'année en dessous de moi, super super mignonne, qui faisait fureur avec ses jupes quand il faisait beau, avec ses habits bien moulant en soirée.. Mais bon, on avait jamais vraiment parlé ensemble.. Et durant ce voyage, elle venait de sortir avec un mec de mon année, un abruti fini, le mec que personne sait blairer.. Puis, dernier jour de la semaine, une soirée est organisée chez un des anglais, mais malheureusement :D son mec ne vient pas, l'anglais chez qui il était ayant préparé une super sortie dans un café branché de londres.. Je reste donc toute la soirée avec cécile, on papote, on rigole, on danse, on boit, on fume, bref tout vas bien.. Vers 3h00 du matin, on s'effondre sur un lit, elle vient dans mes bras.. elle a sa bouche a 2 cm de la mienne, et on parle on parle.. Me disant que je suis un mec bien, je ne l'embrasse pas, elle a un copain etc.. ( quel con je sais mais bon, en lisant la suite vous comprendrez que ca n'aurait rien changé ;) ) Et donc, le lendemain, retour pour bruxelles en tgv.. la mon meilleur pote me dit : ptain t tombé amoureux toi.. et de fait, je n'arrêtais pas de la regarder, et elle aussi, me regardait..

Retour en belgique.

Nous revoila donc a Namur ( petite ville belge ) et nous reprenons les cours.. La, j'lui envoye un mail, puis deux, puis trois.. on commence a devenir très amis, a se téléphoner, a s'écrire, elle me dit que j'suis son rayon de soleil, bref j'me dis : c'est dans la poche ! Puis elle me dit que ca va moins avec son mec, qu'il est pas si bien que ca ( tu parles, ce type est le plus gros con que la terre ait portée, enfin soit ) etc.. Puis un jour, j'apprends que son mec l'a trompé.. je ne lui dis rien, mais j'lui envoye un mail comme quoi elle ferait mieux de le laisser tomber.. Elle me sonne en me disant que j'ai raison, qu'elle va lui parler.. le lundi matin elle va lui parler et il lui avoue qu'il l'a trompé.. Elle m'en parle, je lui dit que je le savait, mais que j'ai rien dit pour ne pas lui faire de la peine ( wé bon, c'est une manoeuvre ok :p ) et la, j'me prends pleins de fleurs dans la gueule, j'suis un mec génial, etc.. ) On passe le mercredi après midi ensemble, et a un moment, elle me lache : xxxx t'es un mec trop bien, j'ai envie de sortir avec toi, mais je préfere attendre un peu, tu sais c encore trop tot.. Moi comme un con, je dis oui ! :) ( nous sommes maintenant en février 2000.. ) Puis on va a une soirée, encore que dalle.. Puis une nuit, dans un élan de folie, je vais mettre en bas de chez elle une rose, avec une carte, comme quoi je l'aime comme un fou.. Le lendemain, j'apprends qu'elle ne veux plus me parler..

NON je n'ai oublié aucun détail :)
OUI elle est folle

Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32