Tous les râteaux

Voici les râteaux affichés par 10 et classés par ordre de score décroissant.

Rugal Open
2005-2006
2002-00-00 Basic Râteau,Bidon Râteau 11
4 ans apres, je me suis dit que j'avait fait une erreur, et j'ai renouer les contacts. Super contente et libre, j'ai tenté ma chance (encore), et je me suis prit le meme rateau que 4 ans, toujours a la defense, sur le parvis, en me disant un truc que j'ai jamais compris "je t'aimes pas, mais apelle moi quand tu veux!" mot pour mot! Je suis resté avec ma rose comme un connard 10 minutes, et je me suis dit "on m'y reprendras pas"
Kuranes RĂ©gulier SĂ©nior
2006-2007
2006-07-06 Basic Râteau,Medium Râteau,Silence 11
Il y a quelques semaines, enfin plutot deux mois, j'ai commencé un nouveau travail. Que du bonheur, 90% de femmes !

Donc fatalement, une au moins dans le lot qui est pas trop mal et qui a l'air interessée.

Je la croise plusieurs fois, elle fait comme si on se connaissait depuis un moment. Je discute un peu avec, puis me lance, sans trop de stress... "Ca t'interesserait qu'on aille se prendre un café, un de ces soirs ?".

On finit par se mettre d'accord (je l'appelle 2 ou 3 fois, pas trop longtemps mais tout de mĂŞme).

Date fixée au jeudi soir. Heure non encore fixée.

Elle me dit un mardi qu'elle me préviens au plus tard mercredi.
Mercredi, pas de nouvelles.

Bon, j'attends le lendemain, ne la croise pas, et le soir je lui envoie un texto pour savoir quoi (c'Ă©tait mon anniversaire, en plus !)

Pas de réponse. Soirée passée tout seul comme un con chez moi.

Et le lendemain, je ne la vois pas, elle ne s'excuse pas...

Elle a fini par venir s'excuser, plus de deux semaines...
veggie3 RĂ©gulier Adulte
2006-2007
2006-07-03 Basic Râteau,Medium Râteau,Silence 11
C'était très exactement le 3 juillet dernier, dans le petit parc près du métro cours St-Emilion, dans le 12ème à Paris. J'attendais le car qui devait m'amener moi et mes 50 camarades en Espagne. J'étais assise sur un banc avec tous mes bagages. Il est arrivé et m'a demandé si j'acceptais de prendre un verre avec lui. Moi j'ai dit oui, jusque-là tout va bien.

On a bu le verre, on a discuté gentiment (je lui ai même parlé de ce site, je me rappelle), et on s'est échangé nos numéros de portables. Une demi-heure après, premiers sms, "Non seulement tu es très intéressante, mais en plus tu es charmante" etc. Jusque-là, tout va bien.

On s'envoie plusieurs sms la semaine qui suit, on s'appelle brièvement aussi, bref, la dragouille se met en place, et jusque-là tout va bien. Mais je souhaiterais quand même être sûre qu'il est célibataire. Je lui envoie donc un sms "Au fait, tu as un téléphone fixe, dans ta garçonnière de célibataire ? Moi (mon numéro de fixe). Bises ! Veggie".

Et depuis, plus aucun sms ni appel... Il Ă©tait commercial dans les portes et fenĂŞtres, vous pensez qu'il cherchait juste des ouvertures Ă  boucher ?
Arnauld Open
2001-2002
1999-00-00 Basic Râteau,Quick Râteau,Wanted Râteau 10
Il y a 3 ans, je suis parti avec mon meilleur pote en vacances en Auvergne. On logé dans un gîte et tout les jours une super fille passé devant le gîte, après 5 jours à la mater (oui, je suis timide), je descend en vitesse du gîte, je prend ma voiture, je m'arrête à son niveau et je dis "Bonjour, je te ramène chez toi ?", "Non, j'habite tout prés", "On va prendre un verre ? on pourrais discuter un peu", "Non j'ai pas soif"
Et voila, après ça, j'ai fais demi tour et je suis rentré au gîte, c'est vrai que la méthode été assez nul.

(tu l’as dit, ndlr)

Pilou Open
2000-2001
0000-00-00 Basic Râteau,Quick Râteau,Wanted Râteau 10
Ca se passait en Angleterre au cours d'un Voyage linguistique. On était avec des potes dans un pub où se trouvait un attroupement de jeunes anglaises. Soudain elles partent toutes au bar chercher à boire...toutes sauf une, la plus mignone qui plus est ! Ni une ni deux, je fonce la voir et lui lâche en prenant le pire accent possible (à l'époque je pensais que l'accent français les faisait craquer) :
-"Hi, I'm French, do you know where there is a good Club here ?".
- No !
- (Blanc interminable) ... ok, bye.
Là je sors du pub, très digne, et mes potes viennent me retrouver en m'annonçant la terrible nouvelle. Ses copines, qui avaient tout vue depuis le bar, se pissaient dessus en me voyant à l'œuvre à tel point qu'elles se frapper même sur les cuisses ! Et la cerise sur le gâteau : Quand elles retournèrent voir la fille que j'avais vainement tenter d'approcher, un hurlement de rire retenti dans la salle toute entière...
onamoue Open
2005-2006
1999-00-00 Basic Râteau,Pierre Richard Râteau,Silence 10
le lieu du drame : villeneuve d'ascq (nord) puis Lille centre - grand place
la date : 1999

(c'est un peu long je vous préviens )

C'est donc par une magnifique soirée de novembre 1999 donc, que tout a commencé.
Ce soir la, mon frère dans son infinie bonté décide de m'inviter a la soirée d'un de ses potes de l'epoque. Il me dit qu'il y aura de "la meuf" (language d'époque) et donc étant célibataire et pas fier de l'etre je me dis pourquoi pas.

Je me fais donc beaugosse avec un litre de "Vivel Dop" sur la tronche, j'eclate au passage un ou deux tus qui trainent et j'enfile ma super chemise blanche avec col remonté. une fois la méthamorphose achevée, nous enfourchons notre "booster" nous nous mettons en route.

En arrivant sur place, le doute s'installe... la musique est trop naze (genre laurie ) et tout le monde a le cul sur sa chaise en train de siroter du BANGA orange et a l'air de s'emmerder ferme.
-pas grave- maintenant que j'y suis plus question de faire demi-tour. Autant voir si il n'y a pas moyen de lever quelques mignonnes.
Et effectivement, j'en repere une qui me plait bien. Elle est blonde, elle a un super beau sourire, et elle pourrait jouer dans une pub pour Kinder tellement elle a les dents blanches.
Je décide de jeter mon dévolu sur elle...

-> technique habituelle de tout couard qui se respecte:
je mate pendant une bonne heure, tout en faisant style de discuter a coté et de me marrer avec mes potes style : haha trop drole ... on parlait de quoi deja ?

Au bout d'un moment, mon frangin viens me voir et me dis que la soeur de son pote a flashé sur moi et voudrais bien me parler.
-> grosse apréhension : qui est cette fameuse soeur ?
j'espere en secret que c'est ma petite surfeuse suédoise que je mate depuis le debut de soirée. Mais surtout pas l'espece de mocheté la bas au fond, la petite grosse avec les cheveux gras en train d'essayer fourrer dans sa bouche les trois derniers "pépito" qui avaient jusque la miraculeusement résistés à ses assaults.

Et bien si, la vie est bien faite et c'est elle : la moche du fond !. - joie- .

Donc on me la présente, je fais le focu de premiere pour ne pas pourrir la soirée. je tape des sourires qu'elle interprete aussitot en drague intensive.
je m'apperçois un poil trop tard quand j'ai été trop loin dans la sympathie malheureusement. je trouve donc une excuse bidon pour dire que je dois me casser dans 20 minutes car, au choix :

- ma mere va me tuer si je rentre tard
- j'ai piscine demain a 7 h et je dois etre en forme
- je abusé du Banga et j'ai mal au bide

ou les trois en meme temps.

le lendemain, je reçois un texto enflamé de cette fille en question qui me dit qu'elle aimerai bien me revoir et tout. je pense - OULA ma grande tu va ou comme ça ! - j'essaye de lui sortir le pipo habituel composé d'un soupçon de j'ai pas le temps, d'une pincée de ça pourrai pas marcher et le tout soupoudré de et en plus t'est pas mon style. on se laisse donc sur ces mots... dieu merci j'ai sauvé les meubles.

ET LA vous me direz, oui, mais c'est toi qui l'a mis le rateau ! et bien attendez la suite:

Deux jours plus tard, je reçois un coup de fil d'une meuf totalement inconnue au bataillon. Elle me dit qu'elle m'a vu a la soirée d'une copine et qu'elle voudrait faire connaissance. qu'elle a eu mon numéro par le pote de mon frere. Donc ok pour moi, on se fixe un rendez vous pour le lendemain soir.

Entre temps, je raconte l'histoire a mon frere et a son pote qui me dit que la meuf qui m'a appelé est celle que j'ai maté toute la soirée l'autre jour ( tout le monde avait bien remarqué mon petit jeu ).
Je me dis que Dieu a enfin entendu mes prières...

arrive le fameux soir : ambiance trop romantique, la place de lille trop bien illuminée, il neige ( on se pele les miches d'ailleurs), et la grande roue qui se dresse fierement au milieu de la grand place (ou nous avons rendez vous ).

-je prends deux jetons-

Je monte dans la roue et je me dis que je vais lui envoyer un texto pour qu'elle m'y rejoingne directement ( trop classe ).
et c'est la que ma longue déscente aux enfers commence:

un tour de roue : pas de signe de vie
deux, trois, quatre... toujours rien.
merde, ça fait un quart d'heure que je tourne et qu'elle aurait du arriver...
Au bout de mon 15 eme tour , je comprends ENFIN que je suis une grosse buse bien crédule.
L'air frais a 50 metre de hauteur m'a rafraichit le cerveau pour me permettre de comprendre qu'elle ne viendrait jamais et qu'elle me laissait tourner comme un con sur ma roue à 50 metres de hauteur et par -15°.
Elle a en fait voulu venger sa meilleure copine a qui j'avais mis un rateau via SMS.
Cameron RĂ©gulier Adulte
2006-2007
2006-10-03 Basic Râteau,Heavy Râteau 10
je commence rééllement à me poser des questions genre. bouh jsui foutue jfinirais toute seule donc là merci les potes ....aller faut que pas que t'aille voir les gens que tu connais déjà vas voir ailleurs. ce que je fis.....;;courageusement.... pour entendre un ... " ecoute t'es très sympa si si je te promet mais j'ai une copine trop trop géniale"... merci
Antoine Tapin Universitaire
1997-1998
1998-08-24 Basic Râteau,Quick Râteau,Rude Râteau 9
? (me souvient pas), 19 ans : remarque limite déplacée, réplique immédiate (pff, pauv' cong). (NB : 1) rire de tout le monde sauf elle. 2) 5 jet + 1 ricard : pénalité )
Arnaud RĂ©gulier SĂ©nior
2002-2003
2003-01-10 Basic Râteau,Pierre Richard Râteau 9
J'ai peu l'habitude des sites de rencontre ; récemment sur l'un d'entre eux j'aborde une jeune fille en lui apprenant que je suis illustrateur pour enfants (ce qui est le cas). Enthousiaste (elle adore le dessin), elle me demande de lui envoyer quelques exemples de mes travaux. Je m'exécute rapidement, enregistrant en jpeg sur mon bureau (comme tous les fichiers que je ne désire pas conserver longtemps) deux-trois de mes illustrations. Manque de pot, j'avais traîné peu avant sur un site de cul d'ou j'avais sauvegardé une photo porno bien salace (allez savoir pourquoi) que j'ai joint avec les autres images au mail que j'envoyai à cette jeune fille... Je me suis rendu compte un peu tard de mon erreur. Inutile de préciser que je n'en ai plus jamais eu de nouvelles... Cela dit, cette erreur a permis de ne laisser aucun doute sur mes intentions.
Nikola Open
2005-2006
2006-00-00 Basic Râteau,Long Râteau 9
Je vais vous raconter un râteau qui m'est arrivé il y quelque temps déjà mais que je garde toujours bien à chaud dans mon coeur.
Voilà j'étais inscrit sur meetic, il y a une fille qui m'aborde (?! c'est sera la première et la dernière fois que ça va m'arriver sur meetic) sur le chat. Je lui réponds, on discute un peu, elle dit que je suis mignon ... elle veut me rencontrer... humm je me dis elle me veut celle là...
Au moment de la discussion j'étais en Allemagne chez mon frangin, je lui ai dit que j'habite à Poitiers mais que pour rentrer d'Allemagne je vais passer par Paris pour quelques heures (elle habite Paname). Elle me répond tout de suite: "Dis moi à quelle heure tu arrives". Alors là normalement on se dit que tout est dans la poche... eh bien non!

On se rencontre à la gare, déjà elle fait semblant de ne pas me reconnaître (je suis moins beau en vrai que sur les photos?)... Je la rattrape ... elle décide à m'accompagner jusqu'à la gare... prend mon numéro de téléphone, promet de m'appeler (mais si je t'appelle ce week end promis, juré) et finalement elle ne m'appelle pas...

Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32