Tous les râteaux

Voici les râteaux affichés par 10 et classés par ordre de score décroissant.

Bobby la Pointe Open
2002-2003
2002-07-25 Basic Râteau,Eternity Râteau,Maked Râteau,Friendly Râteau 50
Le début de cette magnifique idylle se situe il a environ 1 mois et demi avant la date de la destruction, je suis convié a un anniversaire ou l'on est sensé me présenté la femme de vie (lol) bon j'accepte connement, sois disant c'est du tout cuit. J'arrive sur les lieux la on me la présente de suite bon j'entame la discussion, tout se passe pour le mieux, je lui propose qu'on se revoie après, elle est d'accords, donc le lendemain on se retrouve et la petit restau, suivi de petite soirée romantique, mais je ne tente rien je préfère attendre encore un peu, les jours passe les soirées aussi, le portefeuille en prends un coup, puis finalement je me dis qu'il faudrait faire une première approche, ce qui a eu lieu il y a 15 jours, donc la première claque dans la figure avec la phrase que tout le monde aime, on se connais pas assez et je t'apprécie trop pour tout gâché mais je pense que dans quelques temps c'est envisageable alors je me dis cool tout n'est pas perdu, j'attends encore un peu et biens sur toujours resto ciné, boires des coup et toujours portefeuille aïe aïe aïe, enfin arrive le 25/07/2002 ou je me décide a retenter et la elle m'as détruit sur place, tout d'abord elle me dis que je suis pas assez bien pour elle qu'elle n'as jamais envisagé la chose qu'elle m'as pris pour un con et que je lui avais servit de chauffeur et de banquier et que maintenant elle s'était trouvé un copain et qu'elle n'avait plus besoin de moi.
Rouf Open
2001-2002
0000-00-00 Basic Râteau,Eternity Râteau,Baby Râteau,Maked Râteau 49
Récemment, lors d'une soirée d'anniversaire, je rencontre une jeune fille (de 7 ans plus jeune que moi!!!! 16 ans, la mignonnette), bien sympa et sans trop de tabou...On se retrouve à plusieurs dans une chambrette et la discussion tourne vite sur le cul...elle et ses copines ne sont pas vraiment ce que l'on pourrait appeler des glaçon, mais comme
elles ont bu et que nous sommes trois garçons raisonnables, rien ne dérive, si ce n'est que Laf (un pote) et moi sommes sollicité pour masser les donzelles....Ayant quelques années de pratiques, ces donzelles qui n'ont connu que des jeunots apprécient grandement...et encore, c'est un euphémisme...Vient le moment de partir mais je suis
aggrippé par la miss qui me plaisait qui me retiens par la jambe et me supplie de ne pas partir...Argh...trop dur...c'est ke j'ai vraiment pas envie de partir mais on m'atteds...je leur laisse mon numéro et dès le lendemain soir, je reçois un SMS qui me dit "Et alors C qd ke tu nous en refait des massages?" Rendez-vous est pris avec celle ki ne me laisse pas indifférent et nous nous retrouvons un soir pour "aller faire un ciné"...La soirée se passe et votre serviteur est tarrodé entre son envie et sa raison...7 ans de moins tout de même...Bref je décide de
laisser faire les choses, on verra bien...Après le ciné, discussion sympa jusqu'à 3 heures du mat...je dois la ramener chez elle... viens le moment des au revoir -tentons une approche subversive- et nous voilà dans les bras l'un de l'autre moi à lui dire "Partagé entre la raison et l'envie" et elle ki me répond, alors ke je lui passe la main dans les
cheuveux, "moi aussi" (elle a déjà un copain...)...mais je n'ose pas, et pour cause, une meilleure occasion se présente quand elle me dit qu'elle veut me revoir mardi soir, chez moi, pour un "massage" (nous sommes samedi matin)...Dimanche soir SMS de sa part "Je n'ai de cesse de repenser à toi quand tu m'as prise dans tes bras"...Je me dit, "là, mon pépère, c'est dans la poche, mardi, qu'est-ce qu'elle va prendre ~:)"...
Et lundi soir, alors que j'essaie de la contacter pour lui dire précisément où j'habite, je reçois un SMS "Je peux pas ce soir, j'ai un entrainement surprise...en plus j'ai beaucoup penser à vincent (son mec) et je préfère qu'on reste ami, mais j'ai passé une super soirée, on remet ça quand tu veux"......Argh..ben en fait, là, je veux plus....~|(
Patrick PETZ RĂ©gulier SĂ©nior
2000-2001
2001-03-15 Basic Râteau,Crashing Râteau,Kissed Râteau,Claudia Râteau 48
Excuse mon francais , mais je suis d’origine Luxembourgeoise. Mais je suis étudiant a Strasbourg. Donc j’espère quand même pouvoir me qualifier pour le championnat

Okay on y va. Moi 22 ans , je suis un grand fan du chat , et un après-midi de samedi, je dialoguais avec une demoiselle. Elle me racontait qu’elle irait au cinema voir un film , et le hasard fait bien les choses , moi aussi j’avais le projet de voir le même film. Alors spontanément on c’est donné rencard. Elle arriva avec sa sœur, moi avec un pote au Café devant le ciné ou on avait rendez-vous. Par sms , on se repérait, et c’était la bonne surprise , une jolie blonde bien foutue . Super soirée , on discutait et on avait du bon temps. Bon , une semaine après, elle m’envoie par mail une photo d’elle. Histoire que j’ai quelque chose pour penser a elle. Bon sa se présentait bien ! Elle voulait voir un autre film avec moi , okay on y va , cette fois que nous deux seuls. Après pour ce dire aurevoir , je plonge et essaye de l’embrasser . Mais c’est non , elle me repousse , et après me fait le coup du « j’ai juste rompu avec mon petit-ami , laisse moi du temps pour réfléchir, je ne veux pas de mec pour le moment « Après elle me raconte pendant 2 heures les déboires qu’elle a eu avec son ex .Bon moi naïf comme je suis , croie encore dans la chance et lâche pas le coup.

Okay une semaine après, elle ne répond puis a mes SMS ou appels, sa sœur m’appelle pour me dire qu’elle a un nouveau ami !!! Un grand latin lover très con qu’elle a rencontré aussi dans le chat et qu’ils sont ensembles depuis 4 jours, c’est-à-dire exactement 2 jours après notre derniere sortie ciné . Et elle me racontait qu’elle ne veut pas de mec ! Arghhh . Okay premier grand râteau mais c’est pas fini !

Deux mois plus tard , elle m’appelle et s’excuse de s’etre comporté aussi mal avec moi. Puis moi , je suis encore un peu trop naïve lui croit tout , et on se donne rendez-vous dans une discothèque et une autre fois encore une fois une sortie ciné ( ou elle me fait une discussion mémorable sur ces préférences sexuelles ! ). La je suis plus cool , et me dit d’attaquer encore une fois directement serait con. Bon après elle m’écrit des lettre parfumées avec pleins de gentils mots a Strasbourg , car l’année universitaire a commencé , et elle reste a Luxembourg . Elle s’invite pour venir un week-end a Strasbourg. Moi je suis ravi , je lui propose d’amener une couverture comme j’ai un deuxième matelas pour les visites . Mais elle dit que c’est pas la peine mon lit suffisant pour nous deux .

Okay elle arrive , je viens la chercher , et puis c’est une journée de shopping ( l’horreur quoi mais moi je me tenais a l’espoir de conclure !) Bon le soir venu , sortie relax dans un café , elle me sort le truc que pour le moment elle ne veut pas de mec , qu’elle a le dégoût des mecs. Et que l’amitié c’est bien meilleur qu’une relation ! Même discussion quand on c’est couché dans mon lit .Bon on peut s’imaginer la nuit pénible que je me suis tapée , elle dormait juste a coté de moi dans mon lit , mais pas question de l’approcher L

Heureusement elle partait le jour après , et depuis j’ai jamais plus de contact avec elle , elle n’a même pas pris la peine de m’appeler pour me dire merci .

Bon pour un râteau, c’en est un, en tout l’histoire c’est étiré sur 5 mois !

Leticia Open
2001-2002
2000-12-20 Basic Râteau,Crashing Râteau,Pierre Richard Râteau,Gay Râteau 48
Pendant plusieurs mois, j'ai entretenu un dialogue sur Caramail avec un garçon bien sympa. Un jour, on décide de s'échanger nos photos et nous tombons fous amoureux l' un de l' autre ( il était canon)
on décide de s' échanger nos numéro de téléphone, lui est en France et moi en belgique. un jour, sa mère reçoit la note catastrophique de téléphone, elle se demande quel est ce numéro de tél. en Belgique elle téléphone donc à son tour et c'est ma mère qui réponds. après 1h00 de discussion il s'avéra que son " fils" était en fait une fille lesbienne et qu' elle m'avait envoyé une photo trouvée sur le net. ben voilà je me suis fait avoir pendant des mois par une lesbienne. je crois que je vous bat tous en rateau!!!
kikilejardinier Espoir M
2002-2003
2002-10-25 Basic Râteau,Double Râteau,Crashing Râteau,Punch Râteau 48
J'ai rencontré une fille sur le chat, nous nous étions échangé nos photos et elle me plaisait beaucoup. Je sais pas si c'était réciproque. On habitait pas très loin ( environ 10 km ). Après 1 mois de chat tous les soirs, on a décidé de se rencontrer et de faire un ciné et billard ensemble. Vins le jour J, on se rencontra, fis un ciné et un billard ensemble, c'était super sympa. J'ai proposé de la revoir mais elle avait toujours une excuse, un jour, 1 mois et demi après le 1er RDV , on se refit une sortie. J'étais vraiment attiré par elle. Nous devions faire une patinoire puis un ciné encore le soir. Arrivé a la patinoire, j'étais déterminé a la draguer. Pendant qu'elle attachait ses patins, je m'assis a coté d'elle et je lui dit qu'elle me plaisait beaucoup et que j'avais des sentiments pour elle. Elle me regarda puis se mit a rire: " Tu te fiche de moi AHAH c’est trop drôle ". Voyant que j'étais sérieux, elle me dit: " Attends, t'es pas du tout mais alors pas du tout mon style de mecs, je te trouve moche et j'ai pas envie de sortir avec toi ". Premier râteau.
Ce n'est pas finit, je lui di que c'était stupide de lui avoir dis ca et qu'on finissait la journée en oubliant tout. L'après midi se passa bien. Arriva le soir, devant le cinéma, je voulus faire style de lui payer sa place pour etre gentil, puis en attendant que le film commence, je sais pas ce qui ma pris, je l'ai embrassée direct. Elle me repoussa violemment et me mit un claque devant tout le monde.
J'étais honteux. Elle me traita ensuite, de minable, d'idiot, me dis que je comprenais rien aux femmes, me dis qu'elle voulait plus jamais me revoir. J'ai déprimé pendant 3 mois si bien que j'ai faillit raté mon baccalauréat. BILAN:
Attente de 2 mois pour finalement me prendre un double râteau en 1 journée, je lui ai payé sa place de ciné, et me suis pris des insultes, une claque, me suis pris la honte, j'ai failli rater mon bac a cause de ça. Et puis elle a pas été tendre, elle ma dit que j'étais pa son style, que j'étais moche et elle ma ensuite insulté puis claque. Aujourd'hui encore j'en ai honte. Ma seule satisfaction est d'avoir pu au moins l'embrasser 1 fois avant de me faire jeter.

Adharcachan RĂ©gulier SĂ©nior
2005-2006
2005-11-15 Basic Râteau,Advanced Râteau,Pierre Richard Râteau,Punch Râteau,Toucuit Râteau,Take That Râteau 48
Tout se déroule donc il n'y a pas loin de six mois de ça, dans un pub où j'allais voir un ami barmen et où se présente une jolie demoiselle.
La belle est avec deux amis, j'entame donc une maneuvre de diversion: hop, une annonce pour un concurrent à l'un des jeux dont le bar est rempli. L'un des deux se dévoue, je perds et déclare que le brave garçon est vraiment doué. Le deuxième, soucieux de montrer son habileté devant la demoiselle, entame donc une partie avec le premier et la voie est libre. Laughing La Psychologie, il n'y a que ça de vrai.
La conversation s'entame, la douce enfant a l'air d'accrocher, quelques minutes plus tard nous voilà partis dans de passionnantes discussions et j'apprends qu'elle s'appelle Kathleen. Les gaziers finissent alors par vouloir rentrer. La petite déclare qu'elle aimerait rester un peu et me demande si ça me dérangerait de la ramener chez elle un peu plus tard (penses tu! ). On passe donc une soirée délicieuse, je la ramène chez elle et reviens avec en vrac: son msn, son téléphone, une promesse de se revoir le lendemain et un chaste mais tendre baiser.
Manque de pot ... A quatre heures du mat, je reçois un coup de fil de mon boss qui a besoin de remplacer un matelot blessé pour le lendemain matin (c'est à dire dans 3 heures). Me voilà donc embarqué pour deux semaines après avoir appelé la miss qui s'enquiert de mon jour de retour pour venir me chercher.
Deux semaines plus tard ... Je retrouve Kathleen sur le dock, étant donné que je pue le poisson à 20m, je préfère attendre d'avoir pris une douche avant d'attaquer au corps. Le trajet (fenêtres ouvertes) révèle cela dit une nette baisse d'euphorie par rapport au adieux... Direction la douche chez la petite pour être présentable à la soirée qu'elle organise. Après m'être débarassé de la poiscaille je m'apperçois que j'ai oublié mes vêtements propres sur le lit. Lorsque je les demande, la belle me dit que je n'ai qu'à venir les chercher etc. Bon... Ben au boulot... On gonfle le torse et on sort en serviette/pagne ultra court (y'a que ça). S'ensuit des compliments (ça fait toujours plaisir) suivies d'une séance chatouilles qui commence à déraper sérieusement, quand c'est le drame. On sonne, les premiers invités sont là. Evil or Very Mad
Ne reste plus qu'à s'habiller et à descendre passer la soirée avec la petite, le tout se déroulant selon mes prévisions les plus optimistes.

Et c'est là que ça couine... Tout s'enchaîne rapidement:
un ex arrive
il commence Ă  discuter avec la demoiselle
le ton monte rapidement entre eux
le brave garçon lui met une claque
j'interviens et lui retourne une torgnole (jamais supporté de voir une femme se faire frapper)
et ... je m'en prends une de la douce enfant. Shocked
elle accourt prendre le type allongé dans ses bras en me qualifiant avec hystérie de malade et autres grâcieux sobriquets. Puis dans un dernier souffle de voix elle crie que quand elle pense qu'elle a voulu s'installer avec moi, elle ne savait pas que j'étais un psychopathe et qu'elle l'a échappé belle ...

Sous les projecteurs, avec ma joue rouge, j'ai préféré m'éclipser aussi discrètement que possible. Un peu plus tard, j'ai appris qu'ils s'étaient remis ensemble grâce à moi. Je leur souhaite bien du plaisir, ils ont l'air d'être faits pour s'entendre :)
Veggie3 Open
2005-2006
2005-07-15 Basic Râteau,Eternity Râteau,Kissed Râteau,Heavy Râteau,Toucuit Râteau,Gay Râteau 48
Juillet 2005. On a le même âge (27), on se rencontre à une manif. Complicité immédiate, et (très) forte attirance physique : c'est clair, il faut qu'on se revoie au plus vite. A peine rentrés, on se rappelle et on convient avec une satisfaction non dissimulée qu'il viendra passer trois jours chez moi.

La semaine précédent le week-end de son arrivée, la température monte sauvagement : il m'appelle jusqu'à trois fois par jour (me laissant des messages), me demandant si je suis plutôt latex ou plutôt satin et autres questions bien alléchantes. Je prévois une balade nocturne sur la plage, il me dit qu'il est très bon en ramassage de vêtements.. Bref, le programme du week-end ne semble faire aucun doute. On compte les jours.
Mais arrive le samedi, et là, rien ne se passe comme prévu. C'est incroyable. Il se montre froid et distant, m'adressant à peine la parole. La nuit tombe, on se couche (dans le même lit, j'en ai qu'un). Il me palpe ça et là, je sens que ce qu'il faut est bien dans l'état qu'il faut, mais il sort "Je ne crois pas que j'ai envie d'aller plus loin". Il se retourne de l'autre côté en me souhaitant bonne nuit. Gloups.

Le lendemain, la cata se précise. Il commence un bouquin pris dans ma bibliothèque. Moi, je fais à bouffer, j'essaie de faire la conversation, mais aucune réaction. Mon malaise grandit au fur et à mesure que la journée avance. Sur les coups de 17h, je lui demande s'il compte rester chez moi, étant donné qu'il n'a pas l'air de s'y plaire plus que ça. Il me dit qu'il va attendre le lendemain pour voir "s'il n'a pas le déclic" avec moi. Bon. La nuit arrive, et il se fout carrément de l'autre côté du lit. Aucun contact. Je commence à faiblir.

Le lendemain, c'est quasiment un étranger qui vit chez moi. A midi, je me retrouve à lui dire "Tu viens, on passe à table". Il a attaqué un deuxième volume dans ma bibliothèque. A un moment, accablée, je mets la tête entre mes mains et reste comme ça pendant plusieurs minutes. Il termine son bouquin, finit par tourner la tête vers moi, et me demande, restant quand même à 1m50 de moi, si je suis "fatiguée". Je lui réponds que sa froideur me décontenance un peu. Il sort comme à regret "Bon, eh bien puisque c'est ça, je partirai demain". J'y comprends tellement rien que j'arrive à me sentir coupable et que je lui dit qu'il peut rester plus longtemps s'il veut. Il décline.

Le lendemain, il part, et moi, vidée de toute mon énergie, je prends rendez-vous chez un psy pour essayer d'y comprendre quelque chose. Le psy rigole bien et me dit que mon beau glaçon semble être le portrait typique de l'homosexuel refoulé. Parfait, mais pourquoi tous ces messages hot, alors ? J'appelle discrétos son ex-coloc : "Ben quoi, tu savais pas ? Il n'est pas très clair dans son orientation sexuelle, on s'accorde tous à dire qu'il est bi, y'a que lui qui ne veut pas le reconnaître". Et là, je tiens enfin mon explication : je suis tombée la mauvaise semaine. Le switch devait se faire un samedi sur deux. Et comme j''ai toujours eu beaucoup de chance...
El condor Open
2006-2007
2003-00-00 Basic Râteau,Crashing Râteau,Friendly Râteau,Bidon Râteau,Occupied Râteau 48
Voilà il fallait que je vous raconte mon histoire dont j’avoue j’ai eu un peu honte vis-à-vis de mes amis…
Alors l’Histoire commence en première année de l’ESC T il y a 4 ans. Donc après 2 ans de classe prépa j’intègre l’ESC T. et arrivant la bouche en cœur je ne savais pas que j’allais avoir le coup de foudre de ma vie…

J’ai rencontré cette fille Audrey alias Muscat au travers l’association de l’Ecole d’œnologie. J’avoue que cette fille m’a fait vibrer d’entrée… son petit sourire, ses formes, sa gentillesse… halàlà…

Donc je deviens éprit de cette fille mais comme je développe une expertise dans les râteaux connue et reconnue, je décide d’adopter une stratégie de long terme et de rapprochement… fini ma technique spéciale du charognard (j’attend qu’un pote attaque pour arriver et rafler « la bête blessée »)…

Donc on commence à devenir bons amis, on mange ensemble, je l’invite au resto, je lui paye des coups à boire, on pars en week-end dans les landes… une vrai complicité se crée… j’y croit… enfin !!! On passe des opens bars ensemble, elle m’embrasse… j’y croit j’y croit…. Trop fatiguée et un peu trop bourrée un soir en fin de soirée elle m’invite chez elle pour « dormir »… J’y vais et là elle me montre le lit d’ami… et là c’est la lose !!! Sur la béquille toute la nuit…

Mais je perds pas espoir et je continue mon travaille de sape, je me rend indispensable, attentionnée, je lui en payes des verres j’en ai laissé un petit paquet d’euros…Finalement à l’usure un soir j’y arrive… je dors chez elle et DANS son lit et…

Là arriva l’improbable, un facteur exogène que je n’avait pas anticipé… Eymeric (un beau gosse qui a un TOP 10 INNATEIGNABLE pour le commun des mortels)…. Un bon pote à moi avec qui on partage la passion du foot, des soirées… Un vrai bon pote avec qui on partait en vacances…

Elle commence à me dire qu’elle souffre qu’il ne la regarde pas, qu’elle a des sentiments pour lui mais que lui préfère Dorothée (une fille avec un vieux Yorkshire)…
Là c’est le drame je lui avoue mon amour et me réponds que c’est rien par rapport à ce qu’elle souffre et que je serait toujours pour elle un bon ami quand elle va mal !!!!

Aujourd’hui moi je vais mieux, des râteaux ont coulés sous les ponts depuis cette histoire…

Mais la chute de l’Histoire c’est que je pensais que mon bon pote s’en foutait jusqu’à que je les retrouve ensemble dans le même lit dénudés et bras dans les bras lors d’un Week-end d’intégration de l’ESC… comme quoi vive les potes !!!
David “Pef” C. Régulier Sénior
2000-2001
2001-07-00 Basic Râteau,People Râteau,Crashing Râteau,Kissed Râteau 47
Tout d'abord, cette histoire commence à une soirée dite « Boisson A Volonté » début juillet après les résultats du bac (le 7/7)dans les environs de cholet(49). Je vous laisse imaginer les conditions de réalisation. Pourtant, je fais gaffe et je me limite en alcool vu que je recherche l'oiseau rare. J'en remarque une. Un pote danse avec elle, trop saoul, il se mange un speed-râteau en moins de 2 secondes.
Sûr de mes canettes, je tente ma chance avec cette meuf. Au « slow » d'après, je m'élance, on tape la discussion pendant dix bonnes minutes (sur les classiques de J.J.Goldman), puis on sort dehors histoire « d'appendre à se connaître »,comme elle me le dit. Plus malin que mon pote, je tente pas ma chance tout de suite, je feinte en lui laissant mon numéro de portable et mon e-mail.
On s'écrit tous les jours pendant deux semaines, et enfin on se fixe un soir pour un ciné bien tranquille entre ami-amie (tout du moins c'est ce qu'elle pense) à son retour de vacances avec ses parents. Je prépare minutieusement le terrain pendant deux semaines (choix du film, lieux où l'on bouffera, tactique de drague,.). Entre-temps, j'apprends que c'est une copine de ma sœur (16 ans et moi 18),ce qui déjà m'annonce des lendemains difficiles. (les filles + jeunes sont toujours plus réticentes) Le jour fatidique (4 août), on bouffe au McDo puis on va voir une rediffusion du « Fabuleux destin d'Amélie Poulain » dans un chti ciné tranquille avec dix autres pèlerins dans la salle. Après le film, on discute pendant deux heures sous les étoiles (Encore un classique de chez classique de la drague) Evidemment, je finis par tenter ma chance. Là, je lui prends la main, et la serre dans mes bras. On fini par s'embrasser. Malheureusement ça ne dure que quelques secondes. Elle se rétracte, et là, elle me lâche « Je préfère qu'on reste de bons copains » . THE réflexion qui cloue le bec. Un mois pour rien.
BigMac RĂ©gulier SĂ©nior
2002-2003
2002-10-25 Basic Râteau,Crashing Râteau,Kissed Râteau,Toucuit Râteau 47
Bon ce magnifique râteau est, je crois celui qui remportera le concours, désolé d'être aussi confiant, mais on dirait avec cette fille la j'ai eu un gros "L" étampé dans le front!!! Tout commence voila 2 ans (ET oui!!!) je rencontre la femme de ma vie, celle que tu rêve depuis que je suis tout jeune et je me donne un modèle de fille parfait. Bon je la rencontre au Cégep la semaine de la rentrée, elle est en première. lorsque je rentre chez moi après l'avoir vu, j'en parle a ma sœur que j'ai vu un ange, et plus que je la décrit, plus que ma sœur pense savoir de qui je parle (ma sœur étant prof de danse, elle croit qu'elle lui enseigne...) la semaine passe et je me renseigne un peu en écoutant quelque de ces conversations avec ces amies... qui sont toute très belle en passant... (d'ailleurs je crois travaillé encore sur une... un nouveau râteau pour moi???) et je sais que c'est la fille que ma sœur pensait... bon...party de la rentrée dans un bar, il est 11h00pm la soirée est jeune je viens d'Arrivé je la vois et PREMIERE approche : "Salut, tu t'appelle tu xxxx?" elle me regarde de façon impossible et me dit oui comment ça qu'on se connaît... je réplique "Tu connais tu une xxxx(ma sœur)?" et la gênée elle me dit que oui c’est son prof de danse!!! Bingo "Moi c’est xxxx je suis son frère!!!" une amitié s'installe entre nous... sa fête passe elle m'invite, je lui offre une bouteille d'alcool qu'elle boit au complet(je l'ai un peu forcé, pensant que...) et je m'endort a coté d'elle... lorsqu'elle se réveille Surprise... elle me jette presque dehors de chez elle... avant noël de cette même année je parviens de me rapprocher d'elle un peu... une nouvelle amitié encore plus forte s'installe alors... je ne peux plus compté de souper payé au resto, de cinéma, sortie en ville, au musée, magasinage... etc etc... p-e 200-300 $ en tout en quelque mois... c'est alors que je lui fait des signes évident que je suis intéressé , envoie une fleur.. c'est alors qu'elle commence a m'ignorer et s'enfuir quand je la voit.... cela veut tout dire... mais je n'avais pas encore dit mon dernier mot... je commence a cruiser une de ces amies (p-e pas le plus belle, mais bien gentille, on est en juin environ)... j'ai sortie 6 mois durant lesquelles je me suis rapproché de celle que j'aimais vraiment... pendant ce temps elle aussi se fait un chum... (break d'environ Comme par hasard ";)", j'ai cassé 2 jours après qu'elle ait cassé avec son chum... nous sommes après noël en 2002 (début février) j'ai passé avec elle un été formidable a sortir, cinéma, souper, quelque nuit collé. Elle me faisait de plus en plus des signes convaincants qu'elle s'intéressait a moi. Elle m'invite a souper me présente (enfin) ses parents, elle m'invite a des bain de minuits, je me fait une parade de mode en bikini... elle arrête pas de me complimenter.... Vous connaissez la st-jean... les feux d'Artifices... je l'invite avec mon gang d'amis pour passer la nuit ensemble... c'est la qu'elle part avec mon ami S****, il va la reconduire chez elle et l'embrasse, je déprime un peu mais je me dit qu'on était tous saoul... un peu plus loin au mois de juillet je l'invite dans un bar a l'extérieur de la ville mes amis sont encore la, ils savent tous ce que je ressent pour elle et savent qu’ils doivent s'abstenir.. je la saoul en pensait que je pourrais lui en parler plus facilement... mon ami C**** passe la soirée avec et l'embrasse devant moi, il la ramène chez elle. 14 août gros tournois de tennis a Montréal, je l'invite elle est toute excité et elle m'embrasse enfin... en revenant de cette soirée dans l'Auto, je lui déclare tout, depuis le début, je fini mon histoire chez elle en pensant que tout était dans la poche, mais elle me regarde les yeux pleins d'eau et me dit simplement que je suis un frère pour elle, et que jamais elle ressentirait quelque chose pour moi, elle tourne le fer dans la plaie quand elle me dit que j'avais tout interpréter de travers, même son petit défilé en bikini, les bains de minuit qui ont fini ailleurs que dans la piscine, et qu'elle aimerait mieux "qu'on reste des amis" :| elle a alors 19 ans j'en ai 21. elle me rappelle le lendemain pour s'excuser et qu'elle voulais faire quelque chose avec moi, du roller-blade, on commence a se pousser, se chatouiller on s'embrasse encore, et je lui redemande, elle me redit non, qu'elle a des choses a réglé avant avec elle! au début septembre on se revoit encore on va prendre des cafés ensembles, on va voir des cinéma (que je ne paye plus.. ça sert a rien) et elle fini encore dans mon lit le 24 octobre... au lendemain elle se réveille, pleure et me dit qu'on est mieux de ne plus jamais se revoir!(L'ultime coup!, je ne l'ai pas encore vue, je crois que la elle sort avec un gars de 17 ans qui n'a même pas son secondaire 5, moi qui suis a l'université) cette même fin de semaine, je revoit une de ces amies que je n'avais pas vue depuis 1 ans et demi (celle qui pourrait être mon prochain râteau) et on s'échangeait nos téléphones.... Voila le plus long râteau du monde je crois.

Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32