Tous les râteaux

Voici les râteaux affichés par 10 et classés par ordre de score décroissant.

daĂŻdaĂŻ Open
2002-2003
2002-07-00 Basic Râteau,Princess Râteau,Maked Râteau,Heavy Râteau 25
Cet été j'ai travaillé dans un parc aventure dans les Vosges (à la Bresse). Durant l'été j'ai pas arrêté d'être en contact avec plein de jolies filles. et durant le mois de juillet, j'ai vu arrivé un groupe de jeunes (10-12 ans), qui était encadré par de bien jolies monitrices, dont une qui était d'une beauté à en tomber par terre, donc dans un cadre purement professionnel je vais l'aider à encadrer son groupe. on parle brièvement, mais assez pour lui dévoilé mes quelques passion. Viens alors l'heure du repas, étant en équipe je suis obligé d'aller manger à 1 heure, mais avant d'y aller, je prend, un papier un crayon, et vais lui donner mon numéro. un peu gênée, elle me dit qu'elle habite à coté de Bâle (150 à 200 bornes), mais qu'elle me donnerai des nouvelles.
2 jours plus tard je reçoit un message du style "t'es plutôt beau gosse, le baudrier te fait un beau cul" et tout le tsoin-tsoin. moi chaud comme la braise, je lui répond calmement qu'elle est plutôt bien faite aussi. alors s'entame une discussion d'1 bonne semaine, au bout de laquelle je lui propose de revenir au parc. elle me répond que ça lui fais trop loin. Le samedi je croise 3 de ses collègues au parc avec qui je tchatche, et qui me paraissent bien sympa. quelques jours plus tard je reçois un message dans le genre "alors il parait que tu drague un peu tout le monde au parc et en plus que t'es prétentieux de toute façon j'ai un mec et ne cherche pas ça fais environ 1 an et demi que je suis avec, je part à Biarritz 2 semaines avec lui pour faire du surf, je sais vraiment pas se que t'imaginais", un peu étonné mais pas découragé je lui répond que je n'imaginais rien que je me contentais d'espérer.
La semaine suivante, elle m'envoie un texto après 5à6 jours de silence pour me dire "je ne suis pas à Biarritz et j'ai rompu avec mon mec, ça me dirait bien des vacances dans les Vosges", de nouveau tout chaud je lui dit que j'ai qu'un jour de congé par semaine mais que je peut m'arrangé qu'elle peut venir quand elle veut. elle ose alors me demander si elle doit prendre une chambre à l'hôtel, je lui répond normalement que non, que ma maison est grande. et la le must, elle me dit au pire ça me gène pas de dormir avec toi. ni une ni deux, je lui demande quand elle veut venir que je suis près. durant 1 semaine, gentiment je n'arrête pas de la harceler pour lui demander quand elle compte venir et finalement la veille du jours prévu elle m'envoie un message, "demain je travail, je ne peut pas venir ce week-end". c'est à ce moment là, après plus de 3 semaine de communication, que je me suis rendu compte qu'elle était tranquillement à Biarritz avec son mec en train de se foutre de ma gueule.
Vive les nouveaux moyens de communications oĂą on ne voit pas son interlocuteur.
polochon RĂ©gulier Junior
2002-2003
2002-10-00 Basic Râteau,Advanced Râteau,Bidon Râteau 25
C'était il y a 2 mois. Cette nana était dans ma classe. Son corps de rêve m'avait envoûté dés le premier regard. Lorsque je vins discuter avec elle la première fois, mon cœur battait à tout rompre. Je tremblais. Elle me mit tout de suite à l'aise. Bref on sympathisa et on en vint à se voir tous les week-ends. Plus que de l'amour, je l'adorais. Je décidai finalement de lui déclarer ma flamme. Dans la semaine, je lui proposai d'aller au cinéma. Elle accepta avec joie, ne se doutant pas des raisons cachées... Le jour J arriva. Je m'étais coiffé, rasé, avait mis mon parfum préféré, tout était parfait. Pour commencer, je lui offris la séance. Ravie, elle me remercia en m'embrassant sur la joue ; je rougis, et commence à prendre confiance. Dés le début de la séance, ne pouvant plus tenir, je me tourne vers elle, et commence mon speech : " Tu sais Marine, ça fait un petit moment que je me suis aperçu avoir de réels sentiments à ton égard. En effet, tout en toi me plait, tu es mon rayon de soleil... etc" Pendant tout ce moment, elle ne dit pas un mot, continue à regarder le film. Lorsque j'eus fini, elle se tourne vers moi, l'air étonné : "Comment Paul, tu me parles ? Excuse j'ai pas suivi." Cette hypocrisie pour cacher son désarroi me désarma. J'en pleurai sur place. C'était mon premier Amour, quoique virtuel. Depuis, je suis gay et me porte très bien, malgré cette plaie qui ne se refermera sans doute jamais.
Mimou Cadette
2002-2003
2002-11-25 Basic Râteau,Maked Râteau,Toucuit Râteau,Friendly Râteau 25
Bon ben alors en fait c'est surment super commun mais c'est pas super drole...
en fait j'entretenais une relation tres proche avec un gars sur caramail depuis pas mal de temps... un jour il m'a donné son n° de telephone et comme il habitait a 25 bornes de chez moi on devais aller au ciné ensemble le film etait deja choisi... tout quoi donc on parlé ensemble au telephoen et un jour il m'a dis qu'il m'aimait
bref, une copine à moi à pris contact avec lui ils ont commencé a parler ensemble eux aussi et le jour avant celui où on devais aller au ciné il m'a dit ecoute je suis desolé mais j'ai une copine depuis plusieur mois... mais on peut rester ami!!! la haine depuis je reflechi a 2 fois avant de rever a un truc avec un gars du net
Kendra Espoir F
2002-2003
2002-10-20 Basic Râteau,Pierre Richard Râteau,Maked Râteau,Heavy Râteau 25
Alors, je suis une fille. ben oui, sinon, le message serait pas rose !
comme toutes les filles quand je tombe amoureuse, c'est violons, grande questions existencielles du genre "comment on cache un bouton de fièvre" et autres bilvesées !!!
alors, amoureuse depuis peu, je suis toute timide... Innocente quoi.
Oh, bonheur, le mec en question semble interressé !!!
petits sous entendus, câlins, tendresse...
jusqu'au jour fatale où je le surprends en train d'explorer les amidales de ma meilleure amie de façon pas très orthodoxe !!
désespérée, je décide de l'oublier!
et donc, je cède durant une soirée, aux charmes d'une très jolie demoiselle... avec qui ça se passe plutôt bien. pas de bol, le mec est, depuis cette même journée célibataire; alors que cette jolie jeune fille et moi sommes très affairées, il rentre dans la chambre et repart en claquant la porte...
grande scène mélo, je lui cours après bien décidée à mettre les choses au point...
Là, il se plante devant moi et décoche la flèche qui a brisé mon petit coeur :
"tu vois, ce soir, je venais pour t'avouer mes sentiments et réparer ce que j'avais brisé"...
Aaaaaarg!
ca mérite bien une note de consolation, non ???
Kenico RĂ©gulier SĂ©nior
2002-2003
2003-03-17 Basic Râteau,Advanced Râteau,Bidon Râteau 25
La fille est la capitaine de l equipe feminine de mon club on a fait plusieur tournoi ensemble et on etait assez proches ca faisait 2 soirees ou elle me racontait sa vie
La 3eme pour pas basculer ds la friends zone je tente ma chance lui prends la main lui dit qu elle fait plus ke me plaire tente de l embraaser et j ai eue une joue(mieux ke rien)on a parler une heure coller l un a l autre "peu pas je dois reorganiser ma vie trouver du boulot pas de bonhomme pour l instant... "
j avais 3 skycoca ds le nez
OvniCed RĂ©gulier SĂ©nior
2002-2003
2003-03-26 Basic Râteau,Long Râteau,Pierre Richard Râteau 25
La rencontre

Voilà tte l’histoire, j’avais rencontré une fille il y presque trois ans, lorsque j’avais été à Walibi avec un copain et des amis à lui, de sa classe. Ils venaient de terminer, leurs études. Moi, j’étais encore qu’un gars assez stupide, vu que je me retrouvais deux classe en dessous d’eux soit… J’avais craqué sur une fille, qui s’appelait Laurence, elle était mignonne, surtout en maillot de bain. :op Mais malheureusement, j’étais trop timide pr la draguer, donc je n’ai rien fait, puis je pensais pas que j’aurais eu une chance avec elle…

Il y deux semaine environ

Je reparlais avec mon Ami Salim, de cette journée passé à Walibi, je lui disait que c’était vraiment bien, cool & qu’on devrait s’en refaire une… Ensuite, il m’a dit, tu te souviens de Laurence, la fille qui te collait à Walibi ? Là, j’étais étonné et je lui dit : « oui, je me souviens d’elle, elle était trop belle… mais elle me collait pas, qu’est ce que tu racontes. » Il me répond : « Mais, si attend, c’était trop flagrant, tt le monde l’avait vu et se demandait pourquoi tu fessais rien, elle avait trop flashé sur tes muscle » Là, j’étais dégoûté, et me disait « p’*** mais pourquoi il m’a pas dit ça plus tôt » Soit, Slim avait tjr son numéro de téléphone et il me la donné. Il m’avait dit qu’elle voulait largué son mec, car elle en avait mare de lui. Donc, que j’avais sûrement ma chance. Il m’avait également dit que la fille était un peu sadomaso… mais, bon cela nous regarde pas lol

Le soir même, je lui ai envoyé un sms, en lui demandant « comment elle, allait & si elle se souvenait de moi & de cette journée…(et que j’avais souvent pensé à elle) » lol, j’ai du mentir un peu mais c’était pr la bonne cause. Elle m’a répondu exactement ds son sms « l’amis c tjrs bienvenu ! c marrant parcq j vois tjrs qui t es.tu fais quoi de beau ds la vie bombino ? » Là, par mal, chance je n’avais plus de tune sur mon gsm pour luis envoyer un sms, je ne savais pas non plus lui répondre via le net, j’avais déjà utilisé mon sms gratuis… (donc, je l’ai mis ds le vent sans le vouloir)

Le 22 mars

Apres qq jours sans nouvelles, mon copain Salim, me phone vers 21h30 & me dit, je dois te parler c’est urgent, faut qu’on se voit… je lui dit « ok » Il m’a ensuite, raconté qu’elle avait largué son mec, et qu’elle attendait de mes nouvelles… moi, je n’avis tjr pas de tune sur mon gsm pr lui envoyer un sms, donc le lendemain, je suis aller acheté une carte à 7euro. Mais Salim, lui avait phoné pr lui dire que j’allais l’appeler ce soir là.

Le 23 mars

Apres avoir été acheté ma carte, je reçois un sms de Salim, qui me dit : « Laurence, est super fâché, pcq tu ne l’avait pas appelé hier, et que si tu le ne fessais pas tout de suite, elle ne voulait plus entendre parlé de moi ». Alors, j’ai appelé 3x mais je tombais sur son répondeur, alors je lui ai envoyer un texto. Mais elle ne répondait pas… une heure plus tard, j’ai réessayé et je suis tombé sur elle. Là, on s’est donné rdv, le lendemain, près de l’Eglise St-Pierre à Uccle… je lui confirme en lui disant ok et pas de chance… plus de tune sur mon gsm, les 7euro s’étaient déjà envolé (ça le fait pas de raccrocher sur le nez d’une fille)

Le soir même, Salim vient chez moi & envois un sms à Laurence, il me dit que demain il y une soirée à l’Université, donc qu’il faut qu’elle soit là… en plus elle avait un cote là bas lol. Mmmmmmmm ça aurait pu être chaud. Donc, ds son sms, Salim demandait à Laurence de nous rappeler, ce qu’elle a fait sans tarder. On s’est donc donné un autre rdv… 19h30 à l’Unif ( à une heure de chez moi, environ) je devais prendre le bus, train, métro.

Le 26 mars ( journée & soirée horrible)

Le jours de la soirée, après une journée de stage, vraiment chi*** & fatiguant, j’avais juste le temps de rentré chez moi et me changer pr ne pas rater mon train de 18h17 et arrivée à l’heure à L’Unif. Normalement, je devais être chez moi à 17h30. Pas de chance… les emboutéages, le trame n’avançait pas, je suis arrivée chez moi à 18h, je venais de courir 2km, pr rentrer plus vite, peur de rater mon train. Mais, vu que je transpirais grave, j’ai pris une douche etc. Malheureusement j’ai rater mon train de 18h17. Donc, j’allais prendre celui de 37. ( j’étais de tt façons en retard) Je n’avais pas de tune sur mon gsm pr prévenir Salim que j’arriverais en retard à l’Unif… soit, j’attendais le train quand à 18.15 je reçois un sms de Laurence elle me disait « je voulais te dire que je suis t jrs sur Uccle, q j peux t emmener a l’Unif ms faut m l dire tt de suite car j suis prête a partir) Là, je ne savais pas quoi faire, je n’avais pas d’argent sur mon gsm & la cabine téléphonique la plus proche était à un km. Donc, si j’allais lui téléphoner, je ratais mon train… J’ai décider d’aller jusqu'à la cabine téléphonique la plus proche pr lui phoner. Au téléphone j’ai dépensé tte ma monnaie, 6.50 et la communication à été coupé 3 fois… J’étais dégoûté… car au je lui avait téléphoné pr qu’elle vienne me prendre & elle était déjà loin de chez moi… et moi, je lui ai dit que j’avais raté mon 2em trains donc, je ne savais plus être à l’heure à l’Unif, alors elle m’a donné un autre lieu de rdv, devant le collège St-pierre à …. J’ai pas eu le temps d’entendre, l’heure la communication avait coupé & je n’avais plus de monnaie. Conséquence j’ai taper mon poing dans la cabine lol. Là, je suis rentré chez moi, & j’ai d emander à mon futur beau frère si je pouvais utiliser son téléphone, il a accepté, et elle m’a redonné l’heure du rdv. Je devais etre là bas pr 19h20. Je n’avais que 20min pr y aller, c’était presque mission impossible sauf si j’avais le premier bus… en parlant de bus, il est passé juste devant moi… à 200m. Je n’avais plus qu’une solution, l’auto-stop, la première voiture m’a prise (heureusement que j’ai pas une tête de tueur) Le gars m’a déposé pas loin du lieu de rdv.

Arrivée au lieu de rdv, personne… je comprenais pas, elle devait être garé pas loin de là mais rien. Après 20min d’attende environ, mon gsm qui était ds mon sac a dos sonne, j’ai pas eu le temps de décroché… (et sans tune, je pouvais pas rappelé) J’ai encore attendu 5min, et j’ai reçu un sms d’elle qui disait : « j t attends tjrs ds la rue si tu m cherche, polo verte, grouille-toi, j dois faire pipi :o) » Le problème, c’est qu’elle savait pas que j’étais daltonien, bon alors j’ai cherché un polo… mais elle m’a appelé et je l’ai enfin trouver lol, j’étais soulagé un peu.

Quand je l’ai vu, je me suis dit, « Wawwww, elle à changé, je pense pas que c’est une fille pr moi elle est trop belle ». Puis apres ce que je lui ai fait subire, elle a du me prendre pr qqun de stupide… Nous sommes ensuite aller manger un bout, elle cherchait un endroit où faire pipi, après 5min de marche, on est aller dans un snack… pas de chance pr elle, pas de wc. On est quant même resté mangé là, lol. J’ai commandé des frites qui était trop mauvaise.

Soit, elle me dit « essaye de me faire oublier, l’envie d’aller faire pipi, parle un peu… » La phrase qui dégoûte, surtout qu’elle avait pas l’air contente. Arrivée au moment de payer, elle n’avait pas de monnaie et sort un billet de 10 euro, et me fait, non laisse je te paye tes frittes, tu n’auras qu’a me payer un verre.

On est aller boire un verre ds le café juste à coté, où on a continué à discuté mais à chaque fois qu’elle prenait la parole, pas moyen de la couper… elle se valorisait. J’étais dégoûté de ma soirée… elle m’a ensuite, raccompagné un bout de chemin en voiture, elle me l’avait proposé mais tt en me rappelant AUSSI qu’elle avait juste assez d’essence pr rentré chez elle vu que today, elle avait fait du faire des détours… je lui ai dit aurevoir, j’avais deux km à marché pr arrivée chez moi… voilà comment fini ma soirée. Depuis plus de news… pourtant elle m’avait dit avant qu’on se quitte qu’on se reverrait…

Ps : tt les sms, son authentique et repris tel quel*
Zoubir Open
2005-2006
2005-01-14 Basic Râteau,Quick Râteau,Wanted Râteau,Take That Râteau 25
Janvier 2005 - Midi Pyrénées

C'était un vendredi soir et je sors en boite avec des copines qui fréquentaient souvent cette boîte. La soirée se passe bien mais j'avais envi de trouver une petite nenette. Je danse et j'en vois une bien à mon goût qui est assise seule au bar. Je continue à m'amuser et une demi heure plus tard je vois toujours la miss assise au bar, qui ne boit pas, qui ne fume pas et qui à l'air de se faire copieusement chier. Je prends mon courage à deux mains et je l'aborde en faisant mine de venir chercher un verre:

moi: Salut
elle: Salut
moi: Moi c'est V...
elle: ...
moi: tu veux boire quelque chose?
elle: non

Là c'est vrai j'étais mal barré, mais puisque j'avais commencé, autant continuer.
moi: Tu veux danser?
elle: non.
moi: Je demandais ce que tu faisais lĂ  parce que tu es au bar, que tu ne parles Ă  personnes que tu ne bois rien et tu as l'air de t'ennuyer.
elle: LĂ  en ce moment, je parle Ă  un mec qui me fais chier!

Je l'ai bien prise dans la tronche celle lĂ . Ensuite j'ai su par mes copines qu'en fait c'Ă©tait la copine du barman et qu'elle l'attendait bien sagement tout simplement.
Woody Open
2005-2006
2005-10-01 Basic Râteau,Advanced Râteau,Bidon Râteau 25
Après le beau rateau que je vous ai raconté la dernière fois, j'avais besoin de soufflé un peu. Je suis donc parti en vacances la deuxième semaine de septembre. J'ai profité de ces vacances, entre autres, pour voir pas mal de personnes de ma famille que je n'avais pas vue depuis longtemps. Dans le "tas", une cousine un peu plus jeune que moi avec qui je m'entends très bien.

Elle me parle d'une très bonne copine à elle à qui il vient d'arriver une histoire pas banale. Je vous la raconte car c'est vrai qu'elle est bien hard !!! Etudiante en art, tout comme son copain, elle vivait à Annecy avec lui pour leurs études. Celles-ci ne se passant pas très bien à Annecy, ils décidèrent de venir continuer sur Paris. Tout était arranger : les écoles trouver, l'appart aussi, les cartons en cours, ... et 2 jours avant la rentrée (le jour de l'emménagement), le monsieur dit très gentiment à la demoiselle qu'il en a marre et qu'il ne veut plus la voir, donc qu'elle se démerde. Sympa le monsieur, n'est-ce pas.
Donc ma cousine me raconte cette histoire pas top du tout, en me disant que sa copine déprime grave vu qu'elle se retrouve toute seule à Paris, qu'elle est perdue dans la grande ville et qu'en plus elle ne râteau personne (c'est vrai que c'est pas forcément très gai).

Moi, jeune (enfin presque) chevalier servant que je suis, je lui dit que si elle veut donner mon numéro à sa copine, elle peut y aller. Je me ferais un plaisir de lui faire faire un petit tour découverte. Je tiens à préciser qu'à ce moment là, je n'avais absolument aucun arrière pensé, étant bien refroidi par mon précédent râteau et ma rupture d'avec mon ex-copine. Je ne connaissais pas du tout la demoiselle, mis à part ce que ma cousine avait pu m'en dire (c'est à dire pas grand chose d'autres que son histoire pas top).

Quelques jours après mon retour de vacances ma cousine me prévient qu'elle a donnée mon numéro de téléphone à la demoiselle mais qu'elle est timide et qu'elle n'ose pas m'appeler. Ma cousine me donne son numéro de portable en me disant que ce sera peut-être plus facile si c'est moi qui la contacte. Ni une ni deux, je lui envoie un premier sms en lui proposant d'aller faire un tour un dimanche après midi. Elle me répond qu'elle ne peut pas, qu'elle a beaucoup de boulot mais qu'elle serait ravie de faire ça un autre jour. Moi, pas vexé, je la recontacte la semaine suivante car je veux profiter des derniers rayons de soleil pour me balader dans Paris et me dit que ça pourrait être une bonne occasion pour se rencontrer. Rendez-vous est pris pour le lendemain soir (après le boulot, eh oui, y'en a qui bossent ;-) ).

Ne l'ayant jamais rencontré, je ne sais pas trop à quoi elle ressemble et je lui propose de s'appeler lorsque nous serons au point de RDV. Ce que je fais une fois arrivée. Elle me dit qu'elle s'est perdue mais qu'elle arrive dans 5 minutes, et effectivement, elle arrive 5 minutes plus tard. Et là, c'est, comment dire, la révélation. Franchement, la fille, c'est un top model. Si on m'avait demandé qu'elle est mon idéal féminin (physiquement j'entends), j'aurais pu la choisir elle comme modèle.

Enfin, les présentations d'usage étant faite, nous voilà partie pour une longue ballade dans Paris. Après plus de trois heures de marche et de discussion fort sympathique, nous décidons de casser la croûte dans une brasserie que je connais (le trappiste, près de la place du châtelet, très sympa malgré des serveurs pas toujours agréable). On continue à discuter de tout et de rien (surtout de tout ;-) ) comme si on se connaissait depuis des années. Plus le temps avance, et plus je la trouve sympathique. Mince, on dirait que je suis en train de tomber amoureux. Le repas étant terminé et l'heure bien avancée (minuit passé, je voudrais pas rater le dernier rer), on décide de rentrer chacun chez nous (je précise que j'ai payé le resto, mais ça m'a fait plaisir après la très bonne soirée passé). Ne voulant pas la brusquer (suite à son histoire pas top), je ne tente rien et lui fait simplement la bise en lui disant que j'ai passé une très bonne soirée. Elle confirme qu'elle aussi et on se dit qu'on va essayer de se revoir rapidement.

Les choses semblent bien engagées mais c'est là que les soucis commencent (et finissent d'ailleurs). Le lendemain, je lui écris un sms en lui disant que j'ai passé une très bonne soirée, que j'espère qu'on pourra remettre ça, et tout le tralala. Pas de réponse. Je me dis, tant pis, elle était pas obligé de répondre en même temps ... Quelques jours se passe, je laisse passer une ou deux occasions de la contacté, je veux pas jouer les relous. Vient une soirée dans Paris "concert de jazz". Je me dis que ça peut le faire. JE l'appelle donc et elle me dit que non, là elle a trop de boulot pour la fac et qu'elle n'aime pas trop le jazz mais que pourquoi pas une prochaine fois. Première demi claque, mais je me dis que ça peut arriver à tout le monde, et puis pas cool d'aller écouter de la musique que t'aime pas. Je laisse passer quelques jours et de nouveau une occasion de sortie, et de nouveau une excuse "bidon", genre j'ai trop de boulot, et puis en ce moment ça va pas très bien, je déprime (je tiens à faire remarquer que justement, quand on déprime, il faut se bouger les fesses pour ne plus déprimer) donc je veux pas qu'on me voit comme ça ... Je me dis, bon, c'était bien parti mais la, ça tourne pas terrible. J'ai réessayé encore une fois, mais de nouveau, excuse bidon, ... etc.

Résultat, j'ai lâché l'affaire. Tant pis pour elle (et pour moi).
C'est pas du gros râteau qui tue la mort mais je trouve qu'il est joli quand même.
100%rateau Open
2005-2006
2004-01-01 Basic Râteau,Bidon Râteau,Bidon Râteau 25
Alors voila c'était il y'a deux ans je suis tombée "amoureuse" de mon meilleur ami ( ;) petit clin d'oeil a quelqu'un qui se reconnaitra!!) on s'etendait vraiment bien tous les deux parfois il y'avait même quelques sous entendus.

Alors un beau jour j'ai décidé de me lancer et je lui est écrit une lettre en lui disant mes sentiments et que j'aimerais qu'on essaye d'être plus qu'amis.Je lui avai donné ca un soir en sortant de cour et puis pas de nouvelles de toute la soirée alors à 10h prenant mon courage a 2 main je lui ai écrit un texto pour lui demandé ce qu'il en avait pensé et ce qu'il voulait est la il ma tout d'abord répondu que j'étais pas son type de fille (ca va, plutot acceptable comme excuse) puis après il a commencé a me dire que les deux autres raisons pour lesquelles il ne sortirait pas avec moi sont que je ne faisait pas de sport en club et que j'avais la peau molle ... :o alors la, j'ai halluciné !

C'était le truc le plus fou qu'on m'avait dire pour ne pas sortir avec moi ! La je suis décerne la palme de la plus grosse esquive, très très recherché il faut l'avouer ... enfin voila c'est le rateau qui ma le plus marqué le plus de tout ma vie et depuis j'en ai plus eu, hihi !
Totof Open
2005-2006
2005-02-01 Basic Râteau,Advanced Râteau,Pierre Richard Râteau,Bonus 25
Plantons le décors : ville : Saint-Etienne (allez les verts ! ^^). Date : l'année dernière : février 2005 je dirais. Victime : moi. La méchante dans l'histoire : appelons là Josie (j'ai oublié son prénom pour tout vous avouer :)). Javais 20 ans.

J'étais dans un bar donc, avec mon meilleur pote, on sirotait tranquillos notre jus d'ananas. Faut savoir qu'à l'époque, et même encore aujourd'hui même si ça s'est arrangé, j'étais con. J'entends par là que j'ai en de nombreuses occasions et que je ne savais pas en profiter (peur de compromettre mes études peut-etre...je ne saurais dire...timidité aussi qui se rajoute...) mais quoiqu'il en soit, y a un an, j'avais envie d'une relation. Et je guettais l'occasion...

Et paf ! A ce moment, qui vois-je passer davant moi ? Une vieille connaissance du collège avec qui j'avais gardé contact par MSN et qui se dirigeait vers la porte de sortie. Il (oui c'était un gars lol) était accompagné par 4 ravissantes demoiselles (!). Le ratio étant complètement inapproprié et n'écoutant que les grammes d'alcool qui se trouvaient dans mo sang, je me levai et l'interpellai :

"Laurent ?
- Ohhhh ! Salut, qu'est-ce que tu fais lĂ  ?
- (du shopping banane) ben Ă©coute, je prends un verre avec un pote. Qu'est ce que tu deviens toi ?

[blablabla]

je passai directement Ă  l'objet de ma convoitise :

- Dis donc, tu mas lair detre bien accompagné là. Y a moyen que tu me présentes ? (les demoiselles étaient au seuil de la porte attendant que je le libère lol)
- Ouais pas de probleme, viens !

!!! Je vous laisse imaginer mon degré d'excitation à ce moment-là. Je pensais pas qu'un mec présenterait ses copines si facilement (j'ai appris plus tard qu'il était homo...)

Présentation vite fait donc, toutes très charmantes. Ils allaient partir, je ne pouvais rien tenter. J'ai simplement essayé de paraître naturel.

Le lendemain, sur msn, il m'Ă©crit et me dit : tu te souviens des meufs d'hier ?
- oui bien sur
- et bien y en a une qui a flashé sur toi


- raconte !!! laquelle ?!
- la grande blonde, tu sais Josie

Pour ĂŞtre franc avec vous, chers lecteurs, je me souvenais plus davoir vu une blonde, ni quique ce soit dailleurs...

Et donc pour me rafraichir la mémoire, il m'envoya des photos d'elle. Il n'aurait jamais du me les envoyer...

Il me fila donc son numéro de téléphone sous ma demande et pendant 2 jours, je me suis posé tout un tas de questions :

"Avait-elle vraiment les yeux en face des trous Ă  ce moment-lĂ  ?"
"N'aurait-elle pas confondu avec qqn d'autre ?"
"Est-ce un piège ? Une plaisanterie ?"

etc...etc...

Bref, je l'appelle donc et me fait rappeler Ă  son doux souvenir. Elle se souvient de moi. Je lui propose donc de prendre un verre. Elle accepte.



2 ème moment d'extase donc.

Le moment tant attendu vint. Elle faisait 20 cm de plus que moi et pourtant je mesure 1m80...premier signe...

On a discuté et tout : boulot, famille, etc...etc...Elle a dû partir au bout d'une heure.

Ca s'était franchement bien passé Smile

Je la rappelle le lendemain lui proposant un nouveau verre pour finir la discussion (j'ai dit finir, pas conclure Rolling Eyes ). Elle accepta de nouveau. MĂŞme lieu. MĂŞme heure.

Et là c'est le drame...2 pélots au bar + un couple à coté de nous + des musiciens qui essayaient de faire de la musique à coté. Tout le monde entendait ce qu'on disait. J'évitai de parler trop fort donc. Sûr de mon coup, j'ai essayé de lui faire comprendre qu'elle ne m'était pas indifférente (et c'était vrai en plus...) et voici ce qu'lelle me répondit mot pour mot :

"Ecoute, je crois qu'on s'est mal compris, je suis désolé, je ne voulais pas te faire espérer quoique ce soit"

"Pas de pb ! No soucy"

Je pouvais voir à coté la réaction des pélots qui se marraient :S

5 min plus tard, sur un gros blanc, on se sépara donc.




Et voilà...je ne sais pas ce qui a mal tourné. Aujourd'hui, de tte facon, je m'en fous mais je trouve ça désolant alors que c'est elle qui a flashé sur moi en premier...

Et inutile de vous dire que c'est bibi qui a payé les consos !!!


prochainement, de nouvelles aventures Ă  vous raconter ! :D

Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32