Tous les râteaux

Voici les râteaux affichés par 10 et classés par ordre de score décroissant.

Stéphanie DUVAL Cadette
2000-2001
1999-01-01 Basic Râteau,Crashing Râteau 25
1999, au lycée à Verneuil s/ Seine

C'était en seconde et 1 gars avec qui je m entendais trop bien m'a foutu le râteau de ma vie parce k il voulait sortir avec ma copine cet abruti, et en fait le seul truc k il a dit c est "non" ! Aucune explication, aucun mot gentil pour être compatissant, que dalle.

Julien HAUSWALD Universitaire
2000-2001
1999-09-10 Basic Râteau,Eternity Râteau,Maked Râteau 25
7è Art (café, Strasbourg)

Nassira 21 ans après lui avoir payer ciné ,café , Mc do !!!! "Ah salut Maxime !! je te l'ai déjà présenter Julien? C’est mon petit ami !!! "

Alain FERAN RĂ©gulier Junior
2000-2001
2001-01-30 Basic Râteau,Crashing Râteau 25
Alex, 16 1/2 ans : Alors que ça faisait un mois que j’essayais de sortir avec elle après l’avoir rencontré à une soirée et revu plusieurs fois en tête-à-tête, je tente le coup un soir alors qu’on est seuls chez moi. Et là elle me répond « je sais pas ». Et en fait depuis plus rien.

Antoine DA RĂ©gulier SĂ©nior
2000-2001
2001-01-25 Basic Râteau,Crashing Râteau 25
Michele, 21 ans : Après deux mois au boulot à prendre les pauses café ensemble et discuter : «Je te trouve sympa, mais je n'envisage pas de te voir hors contexte relation professionnelle. »

Cecile *** Open
2000-2001
0000-01-01 Basic Râteau,Crashing Râteau 25
Soirée du jour de l’an, un mec vient exprès pour moi. Prévue depuis 2 mois...se ramène avec tous ses potes… on passe la soirée ensemble, on danse, on se regarde dans le blanc des yeux, mots doux et tout et tout… il prend mon n° de tel « je t’appelle demain, j’ai passé une super soirée ! » Il ne m’a jamais rappelée…

Mysteth Open
2000-2001
0000-00-00 Basic Râteau,Uggly,Laughing Râteau 25
J'étais allé draguer, un mercredi avec un copain puis on avait vu 4 meufs. On avait réussi à avoir leur no de tel etc. Donc on les a rappelées. On leur a donné rdv à Cannes. Mais elles ne sont venues qu'a deux ce qui tombait bien car nous aussi nous étions deux.
Alors nous avons tout fait pour sortir avec elles, mais nous avions dû boire quelque chose le mercredi d'avant car en fait, nous nous sommes aperçus qu'elles étaient vraiment laides.
Alors moi, je vais voir le thon et lui dis : je te kiffe trop, ça te dirais de sortir avec moi ?
Elle m'a rit à la figure, et m'a dit cash NON. J'y croyais pas, je m'étais fait refoulé ! Et par un thon en plus! (Quelle merde !!!!) .
Spleenda RĂ©gulier Adulte
2001-2002
2002-05-30 Basic Râteau,Maked Râteau,Bonus 25
2 ans que j'aimais Brice à la fac de Paris VIII à St Denis (soyons fous ! disons le à toute la planète !)
Et ce 30 mai 2002, je décide, après bien des péripéties à lui avouer mon amour étouffant pour lui.
Je lui écrit une lettre, version " Baudelaire, tu n'as qu'à aller te coucher!" et je lui laisse mon numéro.
il me rappelle 1 semaine plus tard et me dit : Ca m'a beaucoup touché, mais j'ai déjà une amoureuse, et je suis amoureux d'elle". Voilà !!
1er râteau à 21 ans, râteau fulgurant, car ce Brice est un parfait inconnu pour moi, et je lui donne une lettre d'amour, c'est chaud quand même, vous trouvez pas ?
Il a été cool avec moi; me la dit en douceur, mais un râteau reste un râteau, quelle que soit la façon de le dire.
La Burne RĂ©gulier Junior
2001-2002
2002-05-27 Basic Râteau,Multiple Râteau,Medium Râteau,Punch Râteau 25
Elle avait 16 ans et moi 18, c'était une bombe sexuelle comme on n'en trouve pas à tous les coins de rue; c'était à une soirée un petit peu arrosée mais sans plus , je l'ai inviter a danser sur un slow, elle m'a regarder comme un martien, mais elle a accepter, tout c'est bien passer quand même.
La danse a duré 6 minutes j'avais l'impression de rêver et a la fin je commence à l'embrasser, elle n'y oppose aucune résistance alors je tente ma chance : "je t'aime", lui ai je murmuré a l'oreille, mais aucune réaction alors : "accepterais-tu de sortir avec moi, pour un amour passionné?"
et c'est a ce moment la que sort le magistral : "CA TE PREND SOUVENT ?".
alors je suis partis direct et puis je me suis dis que quand même elle s'était bien laisser embrassé alors je me suis arrangé avec un pote pour qu'il me l'amène a l'extérieur, comme par hasard dans le quart d'heure; elle sort, alors je commence par m'excuser je dis que j'étais désolé, puis on se met à parler de n'importe quoi, et on part sur une bonne amitié; et après une bonne demi heure je reviens sur le sujet en passant du coq a l'âne avec un : " au fait ça te dis toujours pas de sortir a moi, même si c'est pas sentimental ?", tout en me rapprochant d'elle; la réponse cette fois ne se fait pas prier; elle me retourne une claque, et sort :'t'es vraiment qu'un pauvre type, et dire que je commençais a t'apprécier, va te faire voir!", cette fois je suis calmé, j'abandonne et mon pote qui était au courrant de la situation passe a l'attaque, de manière plus soft; mais pas de chance pour lui elle avait saturé avec mes attaques et elle l'a envoyer chiez direct, avant même qu'il lui demande , elle lui a fait comprendre que non.
voila, en tout cas je l'ai croisée une fois en ville depuis et elle a changer de trottoir.
SĂ©bastien Wyss Open
2001-2002
0000-00-00 Basic Râteau,Medium Râteau,Punch Râteau,Kissed Râteau 25
Nous étions à la plage et j'ai flashé sur une fille que mes copains connaissaient (Vania, en plus c'est un joli nom). Nous allons nous baigner et sous l'eau, nous commencions à flirter (à moins qu'elle n'essayait VRAIMENT de se battre) et mon engin grimpait sec. Je tente alors un baiser sous l'eau, comme dans The Beach. Là, elle sort la tête de l'eau et elle me fait "ça va pas ou quoi?tu sais pas qui je suis!". Quelques minutes plus tard, elle quitte la plage et je la suis en vélo, prétextant la raccompagner. Arrivé devant chez elle, je tente d'approcher ma tête et là, elle me colle un coup de boule!J'étais simplement heureux!
Mars-L RĂ©gulier SĂ©nior
2002-2003
2002-10-00 Basic Râteau,Crashing Râteau 25
Ca s'est passé avec la fille d'une collègue et amie de ma mère (si c'est pas du terrain miné ça!!) Au mois de juin 2001 je travaillais dans la même boite que ma mère pour une durée de 4 jours. Au cours de ce séjour je rencontre une fille qui fait le même boulot que moi. J'apprend un soir que c'est la fille de ladite collègue...et oui les mères ont parlé entre elles.
On discute pas mal et la terrible réalité me saute aux yeux au bout de 2 jours...je suis amoureux. Les 2 derniers jours sont à la fois une épreuve (la côtoyer sans pouvoir articuler un mot) et un régal (elle travaille juste en face de moi). Les 4 jours se terminent sans que j'ai tenté quoi que ce soit. Je suis vraiment déprimé. Je pense à elle tout le temps. les mois passent et au mois de décembre 2001 je me décide à l'appeler. Discussion banale. Les mois suivants, de temps en temps ma mère me fait des allusions...que je ne veut pas interpréter de peur de me tromper.
En attendant elle ne m'appelle pas. Je décide donc de la rappeler au mois de mai 2002 car j'avais échafaudé un plan (selon moi génial)...et là c'est limite si je la dérange pas. Les allusions de ma mère continuent. Je laisse passer les vacances d'été histoire de voir si je peux oublier cette histoire qui me pourri la vie depuis 1 an. Je n'y arrive pas.
Et finalement fin septembre 2002 je décide de prendre les choses en main et de l'appeler pour qu'on se revoit. Elle accepte (je suis comme un fou). Direction le resto.
Arrive la fameuse soirée où l'une de ses première phrase est :
"-g passé des super vacances à lyon.
"- t'as de la famille Ă  Lyon?
"- non il y a mon copain...enfin il y avait mon copain.
Dernière nouvelle!! Elle ne m'en avait pas parlé de ça au tel quand elle m'avait raconté ses vacances la bougresse. Mais bon...ne voulant interpréter ça comme un changement de domicile dudit copain mais plutôt comme une rupture je ne me décourage pas. La soirée est idyllique (enfin pour moi): on discute bien; il n'y a jamais de blancs, j'arrive à la faire rire (et c'est un miracle avec mes blagues scabreuses). Arrive la fin de la soirée où je la raccompagne chez elle bien décidé à ne rien tenté (premier soir et gentleman oblige).
Le lendemain je lui envoie un texto disant que g passé une super bonne soirée...pas de réponse. Je me décide à la rappeler histoire de lui proposer un autre RDV...où là je placerai ma "botte de Nevers". Entre temps ma mère ( à qui je n'ai rien demandé) m'apprends que la demoiselle à passer une très bonne soirée.
Environ 2 semaines après je la rappelle et là je me prends un fulgurovent
"- je peux te rappeler car là je suis chez un copain et on regarde des vidéos.
Je suis déçu mais comme un con je garde l'espoir. Bien entendu son appel ne vient pas mais elle me laisse un message qui dit qu'elle me rappellera à une date ultérieur.
Maintenant elle ne m'a appeler que 2 fois et encore c'était une fois à 11h30 du matin pour être bien sûr que je ne puisse pas répondre car je bosse.
Bien sûr quand je l'ai appelé une dernière fois (car je suis con mais pas trop quand même quoique...) son portable sonne dans le vide et je tombe sur le répondeur.
Voilà ma petite histoire. Maintenant je suis complètement guéri grâce à mes docteurs (les Bibis, Mr le vicomte, mon frère et mon cousin) à qui je dois tout.

Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32